MPS: Mahamat Zen Bada, un Cv entaché des délits de détournement et faux et usage de faux

0
414

Depuis quelques jours, la publication du casier judiciaire du Secrétaire général de MPS, Mahamat Zen Bada sur les réseaux sociaux fait croire que Mahamat Zène Bada a un CV entaché des graves délits par lesquels, les détournemenst des deniers publics, du faux et usage des faux et d’emprisonnements.
Il fut prisonnier mais il oublie que la violence du vent n’enlève les rayures du zèbre.

Ancien Maire de la ville de N’Djamena, le fils du Guerra depuis la grâce qu’il a eu en janvier 2014, Mahamat devient dès lors le tout puissant du MPS. Harangue et boulimie tout. « Le Secrétaire Général du MPS, Mahamat Zen Bada, se comporte aujourd’hui comme un berger derrière ses troupeaux, et donc il peut décider de les emmener ou il veut et seul maitre de décision », ont critiqué les ressortissants du Batha qui dénonce le comportement bouligou de Zen Bada.


La révélation du casier judiciaire de Mahamat Zène Bada, Secrétaire général du parti présidentiel, a mis à nu que le tout puissant Zen Bada du MPS, n’est plus un homme politique crédible aux yeux de l’opinion publique tchadienne comme l’a accablé un sondage d’un cabinet sur sa personnalité politique. « Mahamat Zen Bada est la personnalité politique la plus détestée à N’Djamena », relève le sondage de CERDO publié en juin 2019.

Lire aussi :https://www.tachad.com/presentation-des-resultats-dun-sondage-dopinion-pour-la-preparation-de-la-legislatives-de-2019


Fausseur et détourneur courant l’année 2007, Pourtant l’homme a été courant 2007, Zen Bada fut condamné par la Tribunal de Grande Instance de N’Djamena le 28 décembre 2013 pour faux et usage de faux et détournement des deniers publics pour un emprisonnement ferme, cinq ans de travaux forcés à temps, dix millions d’amande de francs CFA. Une condamnation qu’il n’a jamais purgé.


Eu regard à ces faits qui lui sont reprochés, le Secrétaire général du MPS, dans un pays de droit purement et simplement decouronner par le raïs du parti en ces temps où l’heure n’est pas au repedallage.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici