Médias : Les journalistes digitaux réfléchissent sur les échéances électorales au Tchad !

0
141

C’est à travers une conférence de presse que la plateforme des journalistes et professionnels de la presse digitale (PLA-DIGITAL) ont échangé   sur la question électorale au Tchad.

Placée sous le thème: « Journalistes, medias, partis politique et partenaires sociaux pour quels traitements de l’information et de la communication en période électorales au Tchad ? », la rencontre vis à sensibiliser les journalistes de cette plateforme  à une prise de conscience effective de leurs rôles à jouer avant, pendant et après les élections.

Pour le président de la plateforme, Pour monsieur Louba-Heindé Adoumngar Séraphin, c’est aussi mobiliser les institutions en charge de l’organisation des élections et toutes les parties prenantes à plus d’implication des médias pour un meilleur traitement de l’information et de la communication portant sur les élections législatives et communale et informer le public sur les missions de la jeune organisation qu’est PLA-DIGITAL.

« A ce titre, notre action qui s’inscrit dans une dynamique de partage et de solidarité, j’invite toutes les parties prenantes à une gestion parcimonieuse et un traitement professionnel, optimal et équitable des informations recueillies, collectées, produites et diffusées pour une large consommation par le public et les populations », a soutenu Louba-Heinder Adoumngar Séraphin, président de la Pla-digital.

Il a poursuivit qu’on efface les multiples défauts sur les propos qui diviserait ou freinerait l’épanouissement de notre chère patrie, car nos autorités et nos populations ont besoin de nous dans la sincérité, l’honnêteté et la clarté des faits. « A travers cette plateforme, nous demandons aux journalistes et professionnels de la presse digitale et les autres de faire preuve de la déontologie et de l’éthique du journalisme », renchérit-il.

Recommandations

En outre, Louba-Heindé Adoumngar Séraphin demande aux responsables de la gestion des médias au Tchad de plaider auprès des organisations non gouvernementales et des entreprises de venir avec leurs annonces et avis à tous organes de presse sans aucune discrimination afin de les appuyer dans leurs publications. A la maison des médias de faire aussi l’effort de comprendre certaines situations des journalistes pour les appuyer aussi à être en règle pour l’évolution de notre métier. Pour finir, Louba-Heindé Adoumngar Séraphin demande aux journalistes des différents organes de presse que l’heure n’est plus à la division, éduquons notre société par des informations positives et ne voyons pas seulement les côtés négatifs des choses mais faisons l’effort de voir aussi positivement les choses car si nous ne le faisons pas personne ne le fera à notre place, a-t-il précisé.

Ahmat Mahamat Ahmat

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici