Médias : des journalistes outillés politique nationale de genre

0
586

Lancée le 15 Mars dans le local du centre d’études et de formation pour le développement (CEFOD) par le ministère de la communication, le projet LEAD-Tchad a outillé une quarantaine de journalistes en politique de genre.

Le 2em jour de la formation, a été sous contrôle de l’ingénieur de formation, monsieur Kara Rimgoto qui a introduit la Politique Nationale Genre (PNG) au Tchad. Selon kara, le Tchad possède le processus d’élaboration d’une politique nationale Genre qui a été enclenché par le gouvernement par la mise en place de deux (2) comités dont un comité technique et un comité multisectoriel par arrêtés du Premier Ministre sous la Présidence du Ministère de la Femme, de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale avec l’appui technique et financier de l’UNFPA, les Représentants des Ministères clés, de la Société Civile et des institutions au développement.


Le concept PNG est une approche ou une méthode d’analyse de synthèse des inégalités de genre au Tchad. Kara l’un des formateurs a mentionné que le document de la PNG est structurée en quatre chapitres notamment le Contexte et justification de la PNG; synthèse de l’analyse de la situation de Genre; Fondements et orientations stratégiques; Mécanismes institutionnels de coordination de la mise en œuvre et de suivi de la PNG.


Madame Anne Pécheur, représentante de l’Union Européenne a pour sa part, présenté le plan d’action de l’UE. Elle a abordé avec un coup d’œil aux chiffres, en indiquant que les femmes représentent 2/3 d’analphabétisme dans le monde. « C’est pourquoi l’Union européenne a mis en œuvre deux Plans d’Action, basés sur la communication conjointe et un document conjoint. », a-t-elle informé.
Anne s’est aussi appesantie sur l’engagement de L’Union européenne à mener des actions : adopter une approche transformatrice, tenir compte de l’intersectionalité, suivre une approche fondée sur les droits des personnes.

Lire: https://www.tachad.com/societe-le-lead-ufep-et-ue-forment-les-journalistes-sur-la-question-du-genre


Les participants se disent satisfaits de la formation en remerciant toute l’équipe de lead-tchad avec ses partenaires qui n’ont ménagé aucun effort pour la réalisation de la formation. Signalons que les 18 et 19 mars prochain ce serait le tour des journalistes de province de bénéficier de cette formation en journalistes genre.


Yorhein Ongsi Aristide

Laisser un commentaire