Média: Un réseau des journalistes Tchadiens pour la couverture médiatique des élections est né

0
211

Les journalistes tchadiens souciant de la couverture médiatique des élections de manière professionnelle, ont mis sur pied un réseau pouvant coordonner désormais les activités liées au processus électoral. Le lancement officiel du réseau a lieu samedi 01 février 2020 à la maison des médias du Tchad sous la dénomination  » Réseau des journalistes Tchadiens pour la couverture médiatique des élections (REJOTCOME). C’est le Conseiller aux Média, Abdelsam Mahamat représentant le ministère de la communication qui a officialisé la cérémonie.


Le réseau se donne comme mission la formation continue des journalistes pour une couverture médiatique des élections de manière professionnelle, le suivi de tous les processus électoraux, la vulgarisation des textes relatifs aux élections, la coordination des activités électorales…
C’est après la formation d’une trentaine de journalistes en couverture médiatique des élections initiée et financée par l’ambassade de France au Tchad, du 2 au 13 décembre 2019 à N’Djaména, qu’est venue l’idée de mettre sur pieds le réseau, a expliqué le Secrétaire Exécutif, Madjissembaye Ngarndinon.
« Depuis trois décennies, notre pays en particulier et les pays africains francophones d’une manière générale sont dans un processus démocratique. Les élections sont l’un des éléments essentiels d’une démocratie. Mais force est de constater qu’elles donnent souvent lieu en Afrique à des crises plus ou moins désastreuses pour la société. Ces crises postélectorales ont plusieurs causes parmi lesquelles le traitement tendancieux ou peu professionnel des opérations électorales par les médias », a déclaré le SE, Madjissembaye.

Pourtant, dit-il, des élections bien organisées et acceptées de tous renforcent la marche démocratique d’un pays. Pour lui, le REJOTCOME s’inscrit dans la dynamique de la promotion et la consolidation de la démocratie dans notre pays,. « Nous voulons donc apporter notre pierre à l’édifice, ainsi, nous nous fixons comme missions principales d’assurer la formation continue des journalistes Tchadiens, sur l’ensemble du territoire national, sur les techniques et les bonnes pratiques de couverture médiatique des élections, d’informer, éduquer et sensibiliser les populations à la connaissance des différentes institutions du pays, et à la maîtrise des lois et règlements en vigueur en matière électorale, de couvrir de manière professionnelle les opérations électorales », a-t-il ajouté

Le Conseiller politique à l’ambassade de la France au Tchad, Guillaume Delenda, a souligné que la responsabilité du réseau est grande à rétablir de la vérité des faits et de l’enquête et l’investigation professionnelles par rapport aux rumeurs et fausses informations sur les réseaux sociaux. Abdelsam Mahamat, conseiller aux médias au ministère de la communication a encouragé les membres du réseau à plus de professionnelisme.  » Sachez d’ores et déjà que les communicateurs dans leur ensemble constituent le maillon le plus essentiel dans un processus électoral », a dit le Conseiller avant d’ajouter que le réseau doit se munir d’une certaine en terme des élections afin de former les autres à bien suivre les processus électoraux.


Le réseau, par principe, se veut apolitique, non confessionnel et à but non lucratif. Dans le cadre de ses activités, il aura à travailler avec des partenaires œuvrant dans le même domaine. Le bureau de la Coordination de REJOTCOME est composé de dix membres dont la coordination nationale est assurée par une femme (Nemerci Denemadji ) et la finance est assurée par Lobo Maurienne pour un mandat de trois ans renouvelable une fois.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici