Média : les médias privés réfutent la thèse de manipulation politicienne

0
1408

En réaction au mise au point de la HAMA et au Communiqué de presse du ministre de la communication suit à sa sortie médiatique le 21 mars dernier, appellant le Marchal à ouvrir un dialogue national inclusif et a privilégié une concertation d’urgence pour une transition d’ouverture afin d’économiser une éléction à grands coûts sans cohésion sociale. Les médias privés du Tchad précisent qu’ils ont exprimé clairement la préoccupation de préserver la paix sociale fragile.

Selon les organisateurs faîtières signataires du communiqué du 21 mars dernier, les médias privés n’ont jamais évoqué l’alternance et réaffirment leur position d’eveilleur de conscience dans l’impartialité et la neutralité totale avant de dire qu’ils redoutent d’un éléction sans cohésion sociale avec les perturbations sociales de ces derniers temps.
« D’ailleurs ils recommandent fortement le dialogue social inclusif que la révolte sociale ou la désobéissance civile », précisent-ils tout en réfutant la thèse d’une manipulation politicienne et disposés pour toute clarifications utiles.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.