Média : La SOMEVI a outillé 16 jeunes en écriture journalistique

0
185

Dans l’optique de réduire le taux de chômage, la Société de Média Visionnaire(SOMEVI), spécialisée en communication et média a formé 16 jeunes en écriture journalistique afin de faire d’eux les professionnels des média. La formation, c’était déroulée du 05 au 21 novembre dernier.
La formation s’inscrit dans la politique de la société de former et d’offrir des stages professionnels aux jeunes désirant faire carrière dans le journalisme. Selon le PDG de la ladite société, Allahondoum Juda, il n’est un secret pour personne qu’au Tchad, le nombre de diplômés sans emplois ne cesse d’augmenter et le marché de l’ emploi déjà saturé oblige les employeurs à imposer des nouveaux critères, qui quelques fois disqualifient ces jeunes diplômés sans expérience.
Les lauréats de la formation vont bénéficier de stages professionnels au sein de ladite société et dans d’autres médias partenaires. Allahondoum Juda, lliniateur et promoteur du journal Le Visionnaire a encouragé les récipiendaires avant de les dire, que le métier de journaliste est passionnant et exige d’eux de rigueur, du courage et du professionnalisme. Pour lui, la vérité et la neutralité doivent guider leurs plumes, caméra et micros. Car ces parchemins dit-il: << ce ne sont que papier qu’on vous donne car ne dit-on pas que la vraie formation commence sur le terrain, puisque c’est lui qui dicte ses lois >>.
Le rapporteur de la haute autorité des média et de l’audiovisuelle (HAMA), Laouro Ngondje a loué l’initiative et a invité les récipiendaires à la gestion de leur conscience personnelle, de beaucoup lire pour être cultivés et faire face à certains débats avec les autres, << car un journaliste qui n’est pas cultivé, n’est pas un journaliste >>, a-t-il lancé. Laouro a attiré aussi l’attention de ces jeunes sur la situation financière, << car la profession de journaliste est ingrate et tous ceux qui veulent vivre heureux feront mieux de quitter la profession >>, a-t-il mis en garde les formés.
Les candidats ont été sélectionnés par un appel à candidature lancé en octobre dernier. Durant deux semaines Intense, des cours en « technique de base de l’écriture journalistique, des technique d’expression française, l’éthique et la déontologie, le métier du journaliste reporter d’images, l’initialisation à l’écriture journalistique, le reportage audiovisuel et l’écriture web, ont été dispensés par des professionnels des médias. Sur les 16 formés, 6 ont bénéficié d’un stage à la radio au sein de ladite société et 3 en presse écrite. Les 7 autres seront répartis dans les médias partenaires. La formation a été donné gratuitement.
Yorhein ongsi Aristide/Journaliste stagiaire

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici