Média : la carte professionnelle de Journaliste bientôt disponible

0
748

Après 03 ans sans carte professionnelle, les journalistes Tchadiens vont espérer à nouveau se faire délivrer leur identité professionnelle. Les membres de la commission de délivrance de la carte sont installés ce mardi 02 juin par le président de la haute autorité des médias et de l’audiovisuel ( HAMA), Dieudonné Djonabaye.


Mise en place par le décret n°299/PR/2020, la Commission nationale de la carte d’identité du journaliste professionnel (CNCIJP), sous l’autorité de la HAMA, a l’habilitée à délivrer la carte aux journalistes. La carte d’identité du journaliste professionnel est délivrée aux journalistes professionnels. Ce qui veut dire toute personne qui a pour occupation principale, régulière et rétribuée dans une entreprise de presse, conformément à l’article 44 de la loi n°31/PR/2018 du 03 décembre 2018 portant ratification de l’ordonnance n°025/PR/2018 du 29 juin 2018 portant régime de la presse écrite et des media électroniques.


La nouvelle carte de Journaliste sera délivrée également aux journalistes assimilés ou collaborateurs permanents de la rédaction (rédacteurs-traducteurs, rédacteurs-reviseurs, sténographes-rédacteurs, infographes, dessinateurs), à l’exclusion des agents de publicité et de tous ceux qui n’apportent à titre quelconque qu’une collaboration occasionnelle.


Les journalistes pigistes, c’est-à-dire aux personnes qui collaborent de façon occasionnelle et rétribuée à un ou plusieurs organes de presse écrite, audiovisuelle ou en ligne, et qui en tirent 40% au moins de leurs revenus. La loi fait aussi mention aux journalistes correspondants de presse.

La nouvelle loi indique aussi que la carte sera délivrée aux autres catégories professionnelles mais avec la mention obligatoire de leur qualité (stagiaire, infographe, dessinateur). La délivrance de la carte, ainsi que son retrait ou annulation par la Commission, est soumise à des conditions. Elle est valable pour une année, renouvelable pour une même durée.

En rappel, quand à son arrivée à la tête de cette institution, Dieudonné Djonabaye a trouvé des abus dans la délivrance des cartes de presse. La carte a été détenue par des personnes non professionnelles du métier. Ce qui a conduit à la suspension de la carte professionnelle en avril 2017. Le nouveau décret définit clairement les conditions d’attribution de l’identité du Journaliste Tchad.

Facebook Comments

Laisser un commentaire