Maroc : Un royaume au cœur de développement du capital humain

0
231

Le Maroc, pays d’Afrique du Nord, sur le littoral de l’Atlantique et de la Méditerranée se distingue par ses influences berbères, arabes et européennes.

La particularité de ce Royaume, c’est sa ville touristique « La Médina de Marrakech ». Situé au quartier médiéval aux allures de labyrinthe, ce lieu très animé, avec sa place Jemaa el-Fna et ses marchés (souks) vendant des céramiques, des bijoux et des lanternes en métal. La casbah des Oudayas à Rabat, la capitale, est un fort royal du XIIe siècle qui surplombe l’océan. Ce royaume  de Maroc est dirigé par sa Majesté Roi Mohammed VI.

Dans ses projets de faire rayonner le Maroc, sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé en mai 2005, l’Initiative Nationale de Développement Humain « INDH » pour s’attaquer au déficit social dans les quartiers urbains pauvres et les communes rurales les plus démunies du Royaume.

Le Maroc veut  œuvrer à l’élargissement de l’accès aux équipements et services sociaux de base, à la promotion des activités génératrices de revenus stables et d’emploie, de venir en aide aux personnes en grande vulnérabilité ou  à besoin spécifiques…

Le Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de du Roi Mohammed VI, a fait de la politique de décentralisation un « choix stratégique irréversible » d’organisation territoriale, accompagné d’une politique de populations et les acteurs territoriaux dans le choix des politiques et décentralisation des services de l’Etat. Le but implique davantage les stratégies locales, ainsi que dans leur mise en œuvre.

Dans le domaine sanitaire, l’amélioration et l’extension de la couverture médicale constituent un des piliers du mouvement humain et social prôné par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. A cet effet, deux régimes de la couverture médicale de base ont été  créés en 2002. Il s’agit de régime de l’Assurance Maladie Obligatoire de base (AMO) et le régime d’assistance médicale (RAMED).

La  lutte contre l’habitat insalubre et l’éradication du bidonville s’est manifesté très tôt, le Souverain ayant déclaré  dans le discours royal du 11 octobre 2002 « Nous ne saurions préserver au citoyen sa dignité qu’en  lui  assurant un logement décent », souligne le Roi Mohammed VI du Maroc.

 Par AHMAT MAHAMAT AHMAT

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici