Maroc-COVID-19: la recrudescence des cas d’infections et de décès risquerait un retour au confinement

0
469

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la Nation, à l’occasion du 67ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple jeudi 20 août dernier. Le Roi a annoncé un retour probable au confinement si la tendance haussière actuelle de la COVID-19 perdure, ce qui risquerait de provoquer de notables répercussions psychiques, sociales et économiques sur la population.


Une déclaration au cours de laquelle le Roi Mohammed VI a affirmé que le patriotisme sincère, esprit de sacrifice, solidarité et loyauté, telles furent les vertus électives de la glorieuse épopée du Royaume de Maroc qui visait à faire émerger un Maroc libre et indépendant.

Pour lui, l’Histoire du Maroc a été richement tissée d’événements qui portent témoignage de la symbiose parfaite entre le Trône et le peuple, toujours unis face aux vicissitudes du temps.
« C’est l’état d’esprit qui, lors des premières phases de la pandémie du Covid-19, a animé les Marocains qui ont alors fait preuve d’engagement et se sont collectivement engagés », a-t-il annoncé avant de dire que, au cours de crise sanitaire, ils ont réussi, à conjugué leurs efforts à atténuer l’impact sanitaire et ses conséquences économiques et sociales.


Pour gérer la crise, le Roi Mohammed VI a souligné qu’un plan ambitieux et inédit a été initié pour la relance économique et un grand projet pour la généralisation de la couverture sociale, au profit de tous les Marocains a été aussi impulsé. Mais malgré tout, la pandémie fait toujours rage et le combat, inachevé encore, s’inscrit toujours dans un contexte difficile et sans précédent.


Bien cité en exemple de mesures d’accompagnement pendant la période de COVID-19, une frange de la population marocaine semble confondre levée des mesures à la fin de la maladie. Un comportement que le Roi regrette de fait que cette maladie ne fait aucune distinction entre population rurale et population urbaine, ni entre enfants, jeunes et personnes âgées. « La réalité est qu’une frange importante de la population ne respecte pas les mesures sanitaires préventives adoptées par les pouvoirs publics comme le port du masque, l’observation des règles de distanciation sociale, l’utilisation des produits d’hygiène et de désinfection », a-t-il constaté.


Mohammed VI ne comprend pas ces comportements pourtant l’Etat s’est scrupuleusement attaché à fournir les outils de prévention en abondance et à des prix très raisonnables. « L’Etat a en effet subventionné le prix des masques et il a encouragé leur production industrielle locale pour qu’ils soient à la portée de tous », a rassuré Sa Majesté Le Roi Mohammed VI tout en déplorant les attitudes irrationnelles qui sont d’une part dénuées de civisme « car agir en bon citoyen, c’est avant tout se soucier de la santé et de la sécurité d’autrui » ; elles traduisent d’autre part un manque de solidarité car être solidaire, ce n’est pas seulement aider autrui matériellement, c’est surtout, dans cette situation, éviter d’être potentiellement un vecteur de contamination pour les autres.


La recrudescence des cas d’infection malgré les mesures préventives


Parallèlement à l’allègement du confinement, un ensemble de mesures préventives a été déployé pour préserver la sécurité des citoyens et enrayer la prolifération de la pandémie. « Toutefois, nous assistons, avec désappointement, à une recrudescence des cas d’infection », fustige le Roi.


Selon, le Roi, au lendemain du déconfinement, le nombre des cas confirmés, celui des cas graves et celui des décès ont augmenté, en peu de temps, plus de trois fois, par rapport à la période de confinement. De même, le nombre d’infections parmi le personnel soignant a enregistré une hausse, passant quotidiennement, de 1 cas durant la période de confinement, à 10 cas tout récemment.


Un retour probable au confinement


« Si cette tendance haussière perdure, la Commission scientifique chargée du suivi de l’évolution du Covid-19 pourrait préconiser un retour au confinement, voire un durcissement des mesures sanitaires », a-t-il annoncé en précisant que cette décision difficile devait être prise, ses répercussions sociales et économiques seraient rudes pour l’ensemble des citoyens. Ce qui va certainement faire accroitre le nombre de contaminations et de décès et les hôpitaux ne seraient plus en mesure de faire face à la pandémie.


« Concomitamment aux mesures initiées par les pouvoirs publics pour juguler la pandémie, J’appelle les forces vives de la Nation à faire preuve de mobilisation et de vigilance et, particulièrement, à adhérer unanimement aux efforts déployés à l’échelle nationale, afin de sensibiliser la société, éveiller sa conscience et l’encadrer », a-t-il appelé avant de souligne que pour sortir de la situation actuelle et relever le défi de la lutte contre la pandémie, « chacun devra observer une conduite civique, exemplaire et responsable ».

Facebook Comments

Laisser un commentaire