Marche du peuple acte 4 : « Nous allons marcher pour que la justice qui a quitté le Tchad puisse revenir… »

0
892

La marche du peuple acte 4 confirmée pour le 27 février à N’Djamena. Annonce est faite ce 26 février lors de la conférence de presse tenue par les leaders du consensus d’actions républicaines de progrès au QG de Les Transformateurs à Chagoua dans le 7e arrondissement de N’Djamena.


Après les trois premiers actes, les initiateurs de la marche du peuple se disent déterminer à résister jusqu’au changement. « Marché est un devoir », a souligné Dr Sitack Yombatina avant d’indiquer que même la construction du 14 décembre 2020 autorise la marche. « Si quelqu’un dit que la marche est un désordre, c’est qui veut dire que notre constitution est désordonnée », martèle Sitack Yombatina.


« Si on empeche les hommes de marcher, on leur demande de ramper », fustige le Leader de Les Transformateurs Masra Succès. Pour Succès le droit de marcher est garanti par la constitution. « Dès que ce système continu et dès que l’injustice règne dans ce pays, ils me tueront », insiste le Transformateurs Succès.  » Nous voulons juste la justice pour tous », ajoute-t-ils.


La conférence a servi des témoignages aux manifestants arrêtés lors des actes 1, 2 et 3. Mais pour l’acte 4, les leaders du consensus d’actions républicaines de progrès de resserrent les ceintures. « Nous allons marcher pour que la justice qui a quitté le Tchad puisse revenir… », précisent-ils.

Laisser un commentaire