Mali : la CEDEAO condamne cette prise de pouvoir et exige la libération immédiate du président IBK

0
1165

Après le coup de force des militaires putschistes maliens qui a entraîné l’arrestation du Président Ibrahim Boubacar Keita, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) envisage sanctionner contre ces putschistes et décide de la fermeture des frontières terrestres et aériennes.

Le Mali est suspendu de tous les organes de décision de la CEDEAO avec effet immédiat.

Mahamat Mahamout Issa Terda. Correspondant au Maghreb

Laisser un commentaire