Mairo Casimir: L’histoire m’aurait donné raison!

0
847

L’histoire m’aurait donné raison. Heureusement, il n’a pas fallu longtemps pour que la vérité éclate. Le choix politique, pour des considérations morales et intellectuelles interdit, tout usurpation et l’appât de gain.

J’ai été pour part dans la rue pour le besoin de la cause et j’ai quitté dans le respect et la clarté d’esprit autant bien dans le Mouvement Citoyen le Temps (MCT) que dans la plateforme Wakkit Tama. Les dirigeants de ces organisations ne me diront pas le contraire.

Autant que aujourd’hui je soutiens demain si cela contredit mes convictions je vais contredire. L’essence même de la politique s’inscrit dans cette logique. J’ai quitté la rue parce que le moment était opportun pour une ouverture au dialogue. Les aînés, à l’image de Saleh kebzabo, Ibedou, François djekonbé, que j’ai pris pour mentor, au vue de leur expérience l’avaient jugé juste en donnant une chance pour aller au dialogue. C’est autant mon opinion que la position que j’ai adopté pour le moment.

Autant que les aspirations que porte mon mouvement et l’idéal de paix recherché soient respectés. Le contraire mes porterais à usé encore des moyens les plus indiqués pour nous faire entendre. Toute politique est politique de quelque chose mais pour moi ce n’est pas le ventre. La vérité a triomphé.

Mairo Casimir

Laisser un commentaire Annuler la réponse.