Mahamoud Seïd : « nul n’a le droit de déstabiliser notre pays le Tchad sur l’autel de ses intérêts »

0
1129

La coalition des Association de la société Civile pour l’Action Citoyenne (CASAC) s’indigne du comportement de certains citoyens qu’elle qualifie « d’anti républicain ». Pour elle, il est inadmissible d’accepter, sans réagir, certaines actions qui tendant à écorcher son image.

Depuis plus d’une semaine, il y a eu de nombreuses actions citoyennes des jeunes et acteurs de la société civile. Ces initiatives ont valus une forte réaction de la CASAC ce 14 Février 2021. Appellant les citoyens à un comportement républicain, le Président de la Casa M. Mahamoud Ali Seïd demande aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités pour que tous les fauteurs de troubles qui sèment le désordre au sein de la société soient traduits devant les juridictions compétentes.

« La coalition des Associations de la société civile pour l’Action Citoyenne CASAC appelle les citoyennes et les citoyens à préserver la paix et la stabilité dans notre cher et beau pays le Tchad (…) Nul ne peut se prévaloir qu’il sera épargné si la paix venait à être menacée. Nous sommes dans l’obligation engagée de transcender toutes nos différences, nos querelles intestines pour qu’ensemble nous pouvons booster davantage l’élan de développement multiforme que connait notre pays», a déclaré Mahamoud Ali Seïd, président de la casac, avant de rappeler que la préservation de cette paix demeure, un devoir patriotique sacré.

S’approprier de la paix et en faire d’elle, un levier essentiel pour accompagner la marche irréversible est une chose, et reconnaitre sa valeur en est une autre. Une optique dans laquelle la CASAC demande à tout un chacun de prêcher perpétuellement les valeurs de la paix partout où il se trouve.

Le président de la casac demande par ailleurs à la population d’être vigilante et ne point suivre les messages de ceux qui demandent aux citoyens de sortir dans la rue.

Laisser un commentaire