Lutte contre la lèpre : Le Tchad a atteint le seuil d’éradication

0
770

Le ministère de la santé publique en collaboration avec l’organisation mondiale de la santé (OMS) et les partenaires ont conjointement célébré la 66ème journée mondiale de lutte contre la lèpre sous le thème : « Parvenir plus rapidement à un Tchad exempt de lèpre ». C’était hier au village des lépreux à Abena dans le 7ème arrondissement de N’Djamena.

Sur le site, les malades de lèpre vivent toujours avec les séquelles. Un grand nombre a perdu la mobilité physique. C’est pourquoi, à cette occasion, le ministère de la santé et ses partenaires techniques et financiers ont offert des dons à ces derniers. Ce sont des vivres, des couvertures, des savons et bien d’autres objets…

Selon l’OMS, des progrès significatifs ont été observés au Tchad en ces dernières années. Cela se justifie par des efforts conduits par les programmes techniques du ministère de la santé publique en collaboration avec ses différents partenaires pour l’éradication de la maladie.

Les statistiques de l’OMS montrent qu’en 2018, la prévalence de la maladie au Tchad est de 0,19 pour 10 000 habitants contre 0,33 pour 10 000 habitants en 2017. A travers ces statistiques, le Tchad fait partie des 145 pays de l’OMS dont la prévalence de la lèpre au niveau national est inférieure à un cas pour 10 000 habitants. Dès lors, le pays de Toumaï a atteint l’objectif fixé par l’OMS pour l’éradication de la lèpre comme problème de santé publique.

Bien que le Tchad ait fourni des efforts importants pour l’éradication de la lèpre, quatre (4) districts sanitaires restent encore endémiques. Sur ces quatre (4) districts trois (3) sont au-dessus du seuil d’élimination de la lèpre à savoir le district de Bébedja a un taux de prévalence de 1,68 cas pour 10 000 habitants, 1,25 cas pour 10 000 habitants notifiés dans le district  d’Abéché et Adré avec 1,05 cas pour 10 000 habitants.

Au vu de ces données, il est fondamental au ministère de la santé publique de renforcer ses campagnes d’information sur la lèpre en mettant plus l’accent sur les zones où le taux de prévalence dépasse le seuil d’élimination.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici