L’ONAT met en garde les faux architectes

0
228

Le conseil de l’Ordre National des Architectes du Tchad (ONAT), dans un communiqué de presse porte à l’attention du public qu’en vertu du décret 698/PR/PM/MATUH/2012 sous l’article 7, « nul ne peut exercer la profession d’architecte au Tchad, s’il n’est pas inscrit au tableau de l’ordre des architectes »

Soucieux des conditions de travail des architectes au Tchad, l’ONAT rappelle à toute personne morale ou physique qui proposera des services d’architectures, à travers les média, les réseaux sociaux, les sociétés d’architectures et autres s’exposera automatiquement à des poursuites judiciaires pour usurpation de titre et de fonction conformément à l’article 90. La Présidente Hayatte Abderahim Ndiaye, s’adressant aux architectes étrangers voulant exercer au Tchad, met un accent sur la collaboration et les partenariats comme seuls moyens qui leurs donneront libre opportunité d’exercer pleinement leur métier d’architecte « ils ont pour obligation de s’inscrire au tableau de l’ONAT à titre individuel et sous condition d’être en association avec au moins un architecte tchadien, lui-même inscrit, et participant à au moins 50% de leur association », a-t-elle déclaré.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici