LITTÉRATURE….Ali Abdel-Rhamane Haggar plaide pour une alternance pacifique au Tchad

0
530

L’universitaire Ali Abdel-Rhamane Haggar ne se lâche pas de prodiguer de conseils pour au Marechal pour une alternance pacifique. C’est à travers son livre paru chez l’Harmattan. Intitulé » Tchad: Du pouvoir intégral à l’alternance pacifique ou au déluge? ». Ali Abdel-Rhamane Haggar rappelle au Président ses qualités de démocrate et ses capacités d’organiser une alternance pacifique du pouvoir.


Le livre n’est pas encore disponible au Tchad mais il peut être acheté en ligne sur le site de l’Harmattan.


En attendant, Tchadmedia vous en propose ci-dessous un extrait :
« Dans ce texte, il y a des affirmations qui pourraient déplaire ceux qui n’aiment pas la libertė d’expression, qui ne savent que condamner les esprits libres. Mais vous, vous vous êtes battu pour cette liberté-là. Vous l’avez apportée en cadeau aux tchadiens. J’ai été l’un de vos plus proches collaborateurs. Je sais de quoi vous êtes capable. Etes-vous resté le même?

Avez-vous commencé à ployer sous le poids des intrigues de palais ? Et des sirènes stridentes et flatteuses, édificatrices des pièges du culte de la personnalité ? Malgré l’incrédulité ambiante,
je continue de croire que vous éêtes capable de beaucoup de choses dont la préparation d’une alternance pacifique.


Vos collaborateurs n’ont pas le droit de vous cacher la vérité pour des raisons bassement matérielles, des considérations tribales, ethniques et claniques, des ambitions confessionnelles, etc. Il est inconcevable de vous aider loyalement sans être capable de dire les choses vertement, crûment.

La meilleure façon de plonger le pays dans les abysses des drames tels que celui du peuple libyen, passe par l’entretien de l’hypocrisie dont font montre certains hauts commis de l’Etat qui vous encerclent et ânonnent l’illusion de l’éternité. Ils savent pourtant qu’ils
vous mentent. Ils sont aussi conscients que vous savez parfaitement qu’ils ne sont que des cireurs de godasses. Mais peu leur importe. Certains ont délibérément décidé de se complaire dans la bouffonnerie pour amuser la galerie. Les bouffons sont ambivalents. IIs savent se moquer d’eux-mêmes et des autres, sans aucun état d’âme. Les bouffons sont visibles. Ils prennent de l’importance sociale. Ils se sont
constitués en groupement d’intérêt clanique et politico-économique.


C’est dangereux. Que Dieu nous en préserve.
Malgré les pronostics peu rassurants sur l’avenir de notre pays, je demeure cependant optimiste et confiant en votre capacité de surmonter les écueils et parvenir à léguer aux tchadiens un pays de paix, un Tchad sans égratignures, sans écorchures, sans blessures. Vous devez réhabiliter l’espoir de Décembre 1990. Et sortir le Tchad de la lourde … »

Ali Abdel-Rhamane Haggar


tchadmedias@gmail.com

Facebook Comments

Laisser un commentaire