LIBÉRATION DES 79 ÉLÈVES ENLEVÉS AU CAMEROUN

0
430

Ces enfants de la presbytérien secondary school de Bamenda ont été enlevés dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 novembre sur le campus du Collège presbytérien de Nkwen dans la ville de Bamenda (région du Nord-Ouest) du Cameroun.

Enfants et adultes enlevés sans vergogne par leurs compatriotes dont leurs visages seraient peut être méconnus du gouvernement camerounais. Cet acte a eu lieu à la veille de la prestation de serment du Président Paul Biya  avec trois membres de l’encadrement de l’établissement dont le principal de la presbytérien secondary school, un enseignant et un chauffeur. Après un effort fait par le gouvernement camerounais, ces enfants ont retrouvé leur liberté ce 07 novembre 2018 après la prestation de serment à Yaoundé du président Paul Biya, réélu le 07 octobre pour un septième mandat consécutif.

« Tous les 79 élèves ont été libéré », a déclaré M. Tchiroma qui n’a pas précisé, dans un premier temps, les conditions dans laquelle cette libération a été obtenue dit notre confrère de Lebledparle.com.

Sachant que les trois membres de l’encadrement de l’établissement n’ont pas été libérés « Je ne sais pas encore ce qu’il en est pour les trois encadreurs », a affirmé le ministre de la communication. Cependant, pour quelle raison ces ravisseurs n’ont pas libéré les trois autres personnes? Qu’est ce qui se cache derrière ce refus ? Autant de question que chacun se pose actuellement.

Le Président Paul Biya de son côté avait promis au cours de la campagne électorale, « la fermeté et le dialogue » pour sortir le Cameroun de cette crise qui dure depuis deux ans.

Les élèves sont certes libérés, mais les églises presbytériennes et le gouvernement sont interpelés à  conjuguer plus d’efforts pour retrouver ces personnes.

ANNE YANKIM

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici