Les Transformateurs: Dr Succès se justifie devant sa base

0
1061

Après son tête-à-tête avec le président Idriss Deby Itno, mardi 16 mars à la présidence, le président de Les Transformateurs Dr Succès Masra apporte de précision sur le mobile de sa rencontre avec le Maréchal Idriss Deby.


Très mal accueillie par certains observateurs et bien apprécié par le Camp adverse, la rencontre entre ces deux personnalités a fait la buzz dans l’après midi du 16 mars2021. Très vite les langues délient pour condamner l’acte du leader de Les Transformateurs et ses deux Vice-présidents. Mais le Succès dans cette rencontre c’est l’intérêt de la nation. « Je ne suis pas allé négocier un poste ni demander de l’argent. Je ne suis pas preneur d’un poste nominatif. Je suis pour un poste électif devant la nation », a-t-il précisé.


Un compte rendu obligé par la base ne suffit pas. C’est pourquoi, dit-il la presse est conviée pour porter le message, s’est justifié Masra. Pour le président de Les Transformateurs il est parti pour exprimer les vœux des Tchadiens au président Deby que les Tchadiens ont besoin de l’alternance, la justice et le report des élections présidentielles d’avril 2021. Avant de dire que sa présence au côté c’est pour revendiquer le droit citoyen du peuple Tchadien.


Sur la question de sa candidature rejetée, Masra a rassuré que si le procéssus actuel n’est pas stoppé pour aller à un dialogue politique inclusif, « je rendrai les élections impossibles et le pays ingouvernable », martèle-t-il.

Quelle sera le sort des victimes du régime de Deby qui attendent la justice ? Sur cette question, le Transformateurs a déclaré qu’il a un projet de pardon national. « Il y a des victimes du régime de Hissein Habré. Mais où sont les victimes de Ngarta ? De Malloum ? De Goukouni et Deby ? Nous voulons que dans un pays transformé, les anciens présidents resteront autour de table avec le nouveau président et ils partageront le thé de pardon, ils mangeront les dattes ensembles, mangeront le kissar… », a rassuré Masra.


Devant les critiques et les observations, Dr Succès Masra a indiqué qu’il n’a pas trahit la confiance de la population. « Nous avons dit directement à Deby ce que le peuple veut. « Le peuple a besoin de l’alternance ». Deby a reconnu que nous avons des points de divergence », a-t-il annoncé.

Le temps est-il bien indiqué pour cette rencontre ? Quel est le bon temps ? Répond-il. En tout, le président de Les Transformateurs a dans un verbe facile même d’aucun doutée encore de sa justification.  » Ce n’est pas cette rencontre qui va nous empêcher de marcher. Nous allons marcher le samedi pour le droit de marcher », précise-t-il.


Dr Succès Masra a déclaré aussi qu’il va entrer en concertation avec les forces vives pour faire des propositions qui seront transmises par écrit au président de la République qui est encore le garant du pouvoir afin de tenir un dialogue politique inclusif en lieu et place des élections présidentielles d’avril.

« La conférence nationale souveraine s’est tenue en trois mois mais en un mois on peut organiser un dialogue et définir un autre chronogramme électoral avec de nouveaux textes et lois qui pourraient permettre à tout le monde de participer à ces élections », a-t-il enseigné. Même si l’autre Camp un vide juridique, Succès a qu’ils iront à la mobilisation des fonds pour organiser ce dialogue et les partenaires seront prêts à accompagner.

Laisser un commentaire