Les femmes tchadienne appellent à la paix

0
214

Vu l’allure où vont les choses à la veuille de vote du dimanche 11 avril avec les tensions de part et d’autre, les femmes tchadiennes sous une coalition dénommée « Coalition des femmes tchadiennes pour la paix Durable (CFTPD), apporte leur contribution à la recherche et au maintien de la paix au Tchad.

Huit (8) organisations et associations des femmes tchadiennes à travers un communiqué de presse, se préoccupent de l’organisation du scrutin présidentiel d’avril. Le document note l’existence des nombreuses divergences de points de vue et positions des différentes parties prenantes et la faible attention accordée aux propositions liées au processus électoral.

Pour ce qui concerne la paix et la cohésion sociale au Tchad, la CFTPD souligne que la subsistance des problèmes et griefs sociaux affectent le vivre ensemble et la cohabitation pacifique. « L’indisposition des parties en presence pour un dialogue, le durdicessement et le repli identitaire se manifeste chez certains individus par des messages haineux diffusés sur les réseaux sociaux », relève le document.

La CFTPD dénonce aussi le recours systématique par certains acteurs à des violents procédés pour exprimer des revendications d’ordre socioéconomique, l’exacerbation du climat social par des manifestations récurrentes violemment réprimées.

Au regard de cette analyse, la CFTPD, s’indigne de la détermination non équivoque des différentes pafties prenantes à
s’engager dans une aventure aux conséquences inéluctablement fâcheuses, dont
la perte de vies humaines, la destruction de biens.

Elle attire l’attention de toutes les forces vives sur la psychose qui gagne le peuplê
entier par les positions radicales et pressantes des acteurs sociopolitiques de
l’intérieur comme de l’extérieur. Selon la coalition, certains appellent continuellement au boycott du scrutin présidentiel du 11 avril 2021 et d’autres menacent de représailles, toute
tentative de boycott.

La coalition des femmes tchadiennes pour la paix durable au Tchad appelle l’ensemble des acteurs à savoir la Majorité présidentielle, l’Opposition politique démocratique, l’Opposition armée, les acteurs sociaux, la Jeunesse et la Diaspora, à la retenue et à la préservation de la sécurité humaine qui promeut la dignité humaine, le droit des citoyens à la vie, à la sécurité, à la quiétude et à
l’intégrité physique et morale.

la coalition appelle en urgence à l’esprit patriotique, nationaliste et aux valeurs spirituelles des parties en présence pour une gestion responsable de la crise sociopolitique
tchadienne de sorte à prendre en compte les préoccupations de tous et I’intérêt
général. La CFTPD réaffirme enfin, sa disponibilité à offrir ses bons offices pour une médiation dans l’intérêt exclusif du Peuple tchadien.

La coalition regroupe la cellule de liaison et d’information des associations féminines (CELIAF), lOrganisation des Femmes Chrétiennes de I’Entente (OFCEE), le REFAMP/T : Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires, l’Union des Femmes Arabophones du Tchad (UAFAT), l’Union des Femmes pour la Paix (UFEP), l’UFCCT : Union des Femmes Chrétiennes Catholiques du Tchad, l’UF/CSAI : Union des Femmes du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques, l’UIFNVT : Union Internationale des Femmes Musulmanes/Section du Tchad.

Facebook Comments

Laisser un commentaire