Le vivre ensemble

0
214

Acte 5 : l’analphabétisme

Tout porte à croire que la recrudescence des conflits intercommunautaires actuels qui drainent notre pays, le Tchad, dans le chaos sont les répercussions du fort taux d’analphabètes. L’état actuel de la situation de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle est préoccupant au Tchad avec un taux de 78% d’analphabètes, ce qui rend impossible tout développement harmonieux et durable. Il constitue en même temps un danger permanent dans le vivre ensemble qu’il faut dénoncer et combattre. Pour preuve, ce taux d’analphabètes est beaucoup plus élevé dans les provinces, foyer de ces conflits.

L’analphabétisme est un autre fléau pour le Tchad et l’un des facteurs des conflits intercommunautaire qui met en mal le vivre ensemble. Ce phénomène empêche les citoyens de remplir leur rôle dans la société puisqu’ils ignorent leurs droits et devoirs et entravent le développement économique et social. Ce fort taux d’analphabètes dans nos provinces, foyer des différents conflits intercommunautaire, porte à croire qu’il est facile d’amadouer cette population analphabète et de l’inciter à la révolte pour mettre à mal la cohésion sociale.

Baye Ngardiguina Ousman/Journaliste Stagiaire

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici