Le vivre ensemble

0
168

Acte 3 : La morale

Loin de faire la morale à quelqu’un ou de donner un cours sur la morale, cet acte vise seulement à rappeler aux concitoyens, les bienfaits de la morale dans le vivre ensemble.

Les bonnes habitudes sont des valeurs morales qui tendent vers le bien. Ainsi, la morale occupe une bonne place parmi celles-ci. La morale nous éclaire sur ce que nous devons faire et sur ce que nous ne devons pas faire, autrement dit, le permis et l’interdit. Elle est aussi la manière de bien se comporter vis-à-vis des autres et de la société. Sans une bonne dose de la morale, tout ce que nous entreprendrons est voué à l’échec.

Un homme doit connaître la morale, c’est-à-dire connaître le bien qui est le signe d’une bonne éducation. Au cœur de la morale, le respect des différences occupe une place prépondérante. Chaque communauté, chaque individu à sa particularité, c’est-à-dire qu’il est différent de nous et il faut respecter cette différence, gage d’une belle harmonie au sein d’une société. La morale, c’est également ce qui fait croître l’humanité en nous. C’est ce qui nous aide à être plus humains.

Grosso modo, la morale est l’action de bien se comporter vis-à-vis de vous-même et des autres. La politesse, la solidarité et l’entraide, l’ardeur au travail, ne pas mentir, ne pas voler, ne pas tuer sont des valeurs morales à cultiver chaque jour et c’est ce qui mène à une vie harmonieuse avec les autres. On conclut cet acte en citant Alain Thomasset, théologien moraliste, qui pour lui, « La morale est au service du bonheur ». 

Baye Ngardiguina Ousman/Journaliste Stagiaire

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici