LE TOUR DU LIVRE PRÉSENTE : « PARCOURS AFRICAINS EN PAYS SARA, TCHAD 1958-1961 » DU DR PAUL MARTINO

0
779

Le festival « Le tour du livre » de Hervé Madjirebeye et le centre culturel Al-mouna ont présenté ce matin Dr Paul Martino dans son œuvre photographique intitulée « PARCOURS AFRICAINS EN PAYS SARA, TCHAD 1958-1961 ». C’est une œuvre qui retrace les merveilles du passé à travers la photographie et les images dans la ville de Kélo.

Présentant les merveilles du passé, Dr Paul Martino témoin de son époque dans la ville de Kélo à travers les images dont-il a lui-même photographié. Durant les trois années passé à Kélo (1958-1961), Dr Martino a fait des photos telles que : un groupe des chasseurs, prison de Kélo, des gens en fil indien lors de vote au temps du président Ngarta Tombalbaye, des pécheurs, coton, tente et bâtiment de l’hôpital de Kélo, des objets d’art etc.

Dr Martino a de la passion pour la photographie. Il photographiait pour lui-même, aujourd’hui, il s’en réjouit et grâce à lui, une partie du Tchad précisément Kélo a une histoire en image.  « Poussé par certaines personnes que j’ai fait ce voyage et j’ai contribué à la diffusion de ces images. Je les ai gardé égoïstement pour moi, jusqu’au jour où quelqu’un m’a dit, il faudrait que je partage ces images. Je suis particulièrement écœuré de voir qu’elles sont si bien accueillies ici. J’étais un peu craintif puis au contraire, je m’aperçois que non seulement elles plaisent mais qu’elles permettent de faire des échanges et aborder les questions beaucoup plus larges que disent ces photos. Globalement je suis très émus d’être là après 60 années passées loin du Tchad ».

Après avoir reproché ses concitoyens de ne pas aimer conserver ni promouvoir la culture tchadienne, le modérateur et promoteur de ce festival Hervé Madjirebeye dixit : « très souvent nous comptons sur les partenaires étrangers pour faire la promotion de notre culture à notre place. C’est ce qui se fait d’ailleurs très mal. Et nous avons vu, pour l’avenue de Dr Paul, ce sont des tchadiens qui ont contribué pour son déplacement de Nice vers le Tchad et de son séjour. Les tchadiens sont capables de soutenir leur propre culture quand bien même que ces personnes ne sont pas de la région».

Pour l’écrivain Hervé Madjirebeye, ce livre n’a pas d’égal. Car selon lui ces photos l’on ne les trouvera nulle part ailleurs. C’est un trésor qu’il y’a lieu de partager avec le peuple concerné.  Et en expliquant le titre du livre Hervé dit « Pour lui, l’Afrique, c’est le Tchad. C’est vrai qu’il a vécu aussi en Algérie, au Sénégal mais c’est un honneur pour nous qu’il résume l’Afrique au Tchad.

Venu au Tchad à l’âge de 26 ans, Dr Paul Martino a aujourd’hui 86 ans. Il n’a fait que trois ans au Tchad et a un seul fils de 60 ans qui est né à Moundou.

Le tour du livre qui a commencé aujourd’hui 08 décembre prendra fin le 15 décembre 2018 dans la ville de Kélo pour des hommages. Le livre de 80 pages se vend à 20 000FCFA.

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/gyrgdd/deext.js

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici