LE TCHAD EST SELLECTIONNE POUR LA REINSTALLATION DES ANIMAUX EN VOIE DE DISPARITION

0
1152

Le ministère de l’environnement et de la pêche et les Emirats arabes unis ont organisé une conférence de presse ce matin 30 octobre 2018 à Hilton pour annoncer le retour de l’animal Oryx au Tchad après 25 ans de son extinction.

L’oryx est un mammifère de la famille des bovidés, ressemblant à une antilope. Cependant, on reconnaît l’oryx grâce à ses longues cornes droites, pointant vers l’arrière. Ses fines cornes parallèles peuvent mesurer jusqu’à 1,25 mètre.  Son pelage court peut être blanc, fauve ou beige avec de grands traits noirs (oryx gazelle).

Le choix porté sur le Tchad

« Le fonds de conservation du Sahara a passé plusieurs année à enquêter sur les terres et les habitats naturels jusqu’à ce qu’il conclue que les prairies immaculées de la vallée Reem/Wadi Akhim, dans le centre du Tchad, constituent le lieu idéal pour la réinstallation de ce genre d’oryx africain dans son habitat d’origine. L’agence pour l’environnement d’Abu Dhabi a participé à l’enquête et nous a fait part de la conviction que cette région de notre choix convient parfaitement à la réinstallation de l’Oryx» explique Nyobi John, directeur exécutif du fonds de conservation de Sahara.

Le ministre de l’environnement et de la pêche M. Sidick Abdelkerim Haggar se félicite de ce choix : « Grâce aux liens bilatéraux, à la fraternité et à l’intérêt commun des Emirats arabes unis et de la République du Tchad, l’Oryx a retrouvé son habitat naturel au Tchad après 25 ans son extinction ».

Pour rappel, l’Agence pour l’environnement à Abou Dhabi a également participé avec plusieurs pays d’Afrique, d’Europe et des Etats-Unis d’Amérique au lancement de ce projet et à la surveillance du troupeau après son retour. Les espèces en voie d’extinction telles que : la gazelle dama, les Autriches à cou roux et l’antilope seront également prises en compte dans ce projet.

Protéger l’environnement sous toutes ses formes et tous ses types demeure une question d’actualité. Le projet de préserver la faune dans le désert, est une initiative du regretté Cheikh Zayed bin sultan Al Nahyan, fondateur des Emirats Arabes Unis.

ANNE YANKIM & GUINANBEYE ADDE

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici