Le rituel de la bise risque d’être suspendu à cause de Coronavirus

0
334

Pourquoi doit-on attendre une maladie infectieuse pour comprendre que se faire des bisous ne plaît pas à tout le monde ?

Depuis l’épidémie du covid 19 qui a déjà fait plus de 7000 morts, des choses horribles mais plutôt préventives se passent dans les couples ; faire des bises risque l’exposition au virus de corona.

En Afrique, le seul continent qui n’a pas encore risqué gros pense encore rester plus longtemps à cette épidémie. Pour se dire bonjour, les africains se sont plutôt habitués à se serrer les mains.

A savoir qu’il y a toujours des gens, en général dans le milieu professionnel, avec qui on n’a pas envie de pratiquer un quelconque rapprochement physique. Sauf que c’est la norme, mais l’on risque de briser cette norme à cause du Covid 19. À cela s’ajoute une règle physique secrète la plus fréquente en Europe ou l’épidémie fait rage : plus quelqu’un vous dégoûte, plus il s’empressera de vous faire la bise. Et cette personne paraît souvent bien contente d’en profiter, elle fait même un peu durer, parfois elle colle vraiment ses lèvres humides et molles sur notre joue et on se sent sale, mais on doit malgré tout afficher une espèce d’éclat qui ressemble à un sourire parce qu’on est bien élevé et qu’on connaît les codes de la politesse.

Titiou Lecop

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici