Le parti politique Les Transformateurs, lance un appel à un dialogue national pour un nouveau départ

0
947

Le parti politique Les Transformateurs a organisé une conférence de presse à son siège National  au quartier Habbena dans le 7ème arrondissement de N’Djamena, le samedi 05 octobre 2019 pour présenter  son projet dénommé 20/20 pour un nouveau départ dès 2020 et l’appel à un Dialogue National pour un Nouveau Départ.

Le parti Les transformateur de Dr Succès Masra a souligné  qu’il y a une l’urgence d’un consensus républicain  nécessaire  entre les forces politiques et sociales autour d’un minimum acceptable et exigeable comme préalable aux futures élections à travers une lettre qui, selon lui est une proposition et invitation à un Dialogue National pour un Nouveau départ (DNNP), qui sera assorti de façon consensuelle d’un « Pacte National pour un Nouveau Départ (PNNP). « C’est un apport que nous mettons sur la table de la discussion républicaine afin de contribuer à transformer durablement notre pays pour ses enfants d’aujourd’hui et pour les futures générations », précise-t-il.

Cette lettre, que veut mettre sur table, le parti Les Transformateurs est une proposition de démarche en 3 temps assorti d’une synthèse de 20 propositions, que si elles sont mises en œuvre grâce à une intelligence collective, elles permettront un nouveau départ dès 2020 pour un Tchad nouveau. Résumé en des propositions d’actions, d’une invitation, d’un dialogue national pour un diagnostic de vérité ; des mesures historiques de justice et enfin une mise en œuvre effective de ces recommandations pour transformer le Tchad, l’idéal, selon le parti de Succès Masra, il est là de retrouver l’esprit de la conférence nationale souveraine, de l’élargir en intégrant les défis d’aujourd’hui et anticiper  sur ceux de demain et surtout d’aller au bout de ce qui a manqué : « l’application des nouvelles actions et décisions qui seront convenues dans le Pacte National pour un Nouveau Départ ».

Pour les élections locales et nationales transparentes, crédibles, inclusives et utiles, Les Transformateurs a indiqué, que les tchadiens sont prêts à une alternance démocratique au sommet de l’état et qui serait une première dans leur histoire du Tchad. C’est pourquoi, le parti propose qu’il faille aligner les durées des mandats présidentiels, législatif et autres mandats électifs à 5 ou 6 ans renouvelable une fois.« Nous sommes déjà dans une situation incongrue avec le mandat de la deuxième législature qui va durer 2 fois sa durée légitime, comme ce fut le cas lors de la première législature », observe-t-il. Le parti constate que les durées des mandants ne sont pas alignées. L’actuel mandat présidentiel au Tchad, va finir en 20121 et le prochain Président finirait en 2027. « Il est temps d’aligner les deux mandats exécutif et législatif pour une cohérence de gouvernement. Car dans une démocratie normale, un mandat législatif, c’est fait pour donner à un président élu, la force légale représentative du peuple afin de gouverner. Ce même principe doit être appliqué aux élections locales et provinciales qui gagneraient à avoir tous la même durée de mandat de 5 ou 6 ans, renouvelable une fois », souhait-il.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici