Le ministre de la santé interdit toute commercialisation des médicaments traditionnels contre la COVID-19

0
177

Le ministère de la santé publique interdit la commercialisation de la décoction dénommée « ORSUR anti-Covid-19 fabriquée par les tradipraticiens tchadiens comme un produit anti-Covid-19, et annonce que dans le souci du bien-être de la population tchadienne, les procédures pour la formulation d’un médicament traditionnel amélioré (MAT) contre la COVID-19 à base des plantes médicales sont en cours.
Dans son communiqué daté du 28 mai 2020, le ministère tient à informer les établissements détenteurs des produits pharmaceutiques que la vente du médicament traditionnel appelé «  ORSUR Anti-COVID-19 » n’est pas autorisée par l’autorité de Réglementation pharmaceutique.
Par conséquent, le ministère de la santé publique appelle tous les vendeurs dudit produit à travers les étals, les boutiques, les kiosques et les supermarchés au respect des textes législatifs en vigueur. Le document de souligner que toute commercialisation ou publicité de « ORSUR Anti-COVID-19 » ou d’autres médicaments traditionnels de lutte contre la COVID-19 non autorisés par l’autorité de réglementation pharmaceutique fera l’objet d’une poursuite judiciaire.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici