Le FONAP remet un chèque à 13 groupements du Logone Oriental

0
250

Ce mardi 02 février 2021 à Doba, chef-lieu de la province du Logone Oriental, s’est déroulé la cérémonie de remise officielle d’un chèque de 20 912 450 FCFA aux 13 groupements par le Fonds National d’Appui à la Formation Professionnelle (FONAP).


Après la province du Logone Occidental voisin, l’honneur revient à la province du Logone Oriental, de recevoir la délégation du FONAP. Bénéficiant de l’appui inlassable de son ministère de tutelle, la cérémonie a été présidée par l’Inspecteur Général du Ministère de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale, M. Brahim Ahmat Mahamat Mahadjir, représentant le Ministre. Il a été accompagné par d’autres cadres de l’administration tchadienne.


Le FONAP étant un établissement public chargé de financer les actions de formation aux profits de la population active, des femmes, des jeunes, en vue de lutter contre la pauvreté, le chômage et le sous-emploi, l’appui au financement est fait en faveur de 13 organisations professionnelles, au profit de 328 bénéficiaires et pour un montant global de 20 912 450 FCFA.


La Directrice du FONAP, Mme Nadjwa Mahamat Abdel-bagui a dans son allocution, remercié les autorités provinciales pour la qualité de l’accueil et le sens de la cohésion qui ont permis de faire de cet événement, une réalité. Elle a également exhorté les différents bénéficiaires à utiliser rationnellement ce financement accordé par le FONAP, pour le développement de leur province.
L’Inspecteur Général du Ministère de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale, M. Brahim Ahmat Mahamat Mahadjir, représentant le Ministre, a transmis à la Directrice du FONAP et à son équipe, les félicitations du Ministre de tutelle.

Quant aux bénéficiaires, il les exhorte à faire bon usage du financement alloué, afin de mener à bien les projets de formation et permettre à d’autres jeunes d’être bénéficiaires également.
Pour rappel, les différents projets financés concernent le maraichage, l’élevage de petits ruminants, la sécurité routière, la teinture, la culture du riz, du manioc, du maïs, du sésame, de la production de l’anacarde et de plants.

Facebook Comments

Laisser un commentaire