Le CMT veut l’aval des leaders politiques et de la société civile pour le dialogue inclusif national

0
287

Le processus de transition est au centre d’un entretien entre le President du Conseil Militaire de transition, Général Mahamat Idriss Deby et les chefs des partis popiltiques et des organisations de la société civile, ce jeudi 27 mai au palais rose.

Le President du Conseil Militaire de transition, Général de corps d’armée Mahamat Idriss Deby et ses compagnons ont abordé avec les representants des différentes corporations les questions de la conduite de la transition et les grands axes de la charte de transition. Leur souhait c’est de conduire une transition apaisée et limitée dans le temps.

L’organisation dans d’un dialogue national inclusif et l’organisation des élections libres, démocratiques et transparentes sont des urgences que la rencontre s’est attelé. « Le CMT n’est pas là pour confisquer le pouvoir ni s’éterniser au pouvoir », a-t-il souligné le président du CMT.

Il est à rappeler que, après le décès du président Deby, un groupe des généraux à pris le pouvoir du Deby père et a annoncé une transition de 18 mois. Une position que la classe politique tchadienne et la société civile ne veulent pas entendre. Mais pour aller vite au besoin, le CMT ne laisse pas le temps passé. Des séries de consultations et des nomitions s’en suivent.

Entre temps, la plateforme Wakit TAMA, campe sur sa position malgré le départ de plusieurs leaders politiques pour faire combat de case.

Facebook Comments

Laisser un commentaire