L’arrestation et la détention de Mahamat Nour Ibedou suscite toujours des réactions

0
443

Dans un communiqué de presse, du 06 décembre 2019, l’association pour la promotion des libertés fondamentales au Tchad (APLFT), informe l’opinion nationale et internationale son indignation et son incompréhension suite à l’arrestation et la détection de Mahamat Nour Ibedou, Secrétaire de la convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme (CTDDH). Le document note que cette détention constitue une mauvaise publicité à la justice tchadienne car dit-il, « elle intervient pendant que les avocats du monde francophone tiennent leur conférence internationale du barreau à N’Djamena avec justement l’appui et la volonté des plus hautes autorités ».

L’APFT exige par ailleurs la libération immédiate de Mahamat Nour Ibedou et s’engage à suivre avec beaucoup d’attention cette procédure et en tirera toutes les conséquences en matières de respect des normes nationales et internationales de protection des droits de l’homme par le Tchad. Le communiqué de souligner, que l’APLFT a constitué deux avocats membres de l’association en l’occurrence Me Mbayanbé Ndoletar et Me Laoumaye Topinanty afin de se joindre au collectif des avocats pour assurer le droit à la défense de Mahamat Nour Ibedou.

Pour l’APLFT, Mahamat Nour Ibedou a été convoqué par la police pour des faits de diffamation et a été déféré au parquet puis conduit devant le juge d’instruction qui l’a placé sous mandat de dépôt pour meurtre et complicité de meurtre et ce, en violation flagrante de procédure, contre toute attente et à la stupéfaction de tous.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici