L’ADN plaide pour l’implication des nomades dans la gestion des choses publiques

0
393

L’association tchadienne pour le développement des nomades s’indigne contre la non implication des peuples nomades dans les instances de décision. Le directeur général de ladite association, Bichara Ahmat Saleh à travers un communiqué de presse plaide pour l’implication des peuples nomades dans la gestion des choses publiques.


L’ Association dénommée l’Action Tchadienne pour le Développement des Nomades (ADN) est une organisation créée le 28 octobre 2017. Elle a pour mission de veiller et d’agir pour tout ce qui est lié à la vie des populations nomades et leur développement. En effet, cette franche de la population se distingue par leur mode de vie qui les oblige à une constante mobilité à la recherche des zones de pâturage pour leurs animaux : cette pratique privé la population nomade des services sociaux de bases et par ricochet hypothèque carrément l’avenir des enfants.


A ce titre, l’ADN a mené plusieurs activités tant dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’hydraulique, le règlement des conflits entre agriculteurs et éleveurs, les conflits intercommunautaires, la sensibilisation à la cohabitation pacifique, etc. Il est également important de relever ici que la population des nomades est estimée à 20% de la population Tchadienne et dispose d’un cheptel à plus de 100 millions de tête de e bétail selon les données statistiques réalisées par le Tchad et la FAO.


A ce titre, les nomades de par leur activité, contribuent de manière très significative à l’économie tchadienne, donc au développement du pays. L’implication de cette population contribue hautement au développement socio-économique du Tchad. Malheureusement, le diagnostic situationnel actuel met en évidence que les nomades sont faiblement associés dans la gestion des ressources publiques ce qui donne l’occasion à cette population d’exprimer leurs opinions dans le cadre de dialogue. Il est grand temps d’accorder une attention particulière au peuple nomade qui a été traîné depuis des lustres, car ce peuple à longtemps subi des formes d’exclusions très frustrantes.

Facebook Comments

Laisser un commentaire