La SME à sa 3ème édition pour un entreprenariat inclusif

0
1074

La 3ème édition de la semaine mondiale de l’entreprenariat (SME) est annoncée pour le 18 au 24 novembre prochain. C’est au cours d’un point de presse tenu ce matin 15 novembre au quartier Atrone dans le 7ème arrondissement de N’Djamena.

Après les deux premières éditions (2017 et 2018),  la semaine mondiale de l’entreprenariat dans sa 3ème édition inscrit plusieurs activités à son programme avec comme spécificité « la nuit des entrepreneurs ». « Concrètement, lors de cette semaine, nous allons mener plus de 75 activités et 5 grands événements », annonce le Coordonnateur de la SME, Routouang Mohamed Ndonga Christian. Pour lui, cette édition de 2019 se focalisera beaucoup plus sur les couches sociales les plus vulnérables tout en prônant un développement partagé et équitable à tous. « Pour résorber significativement la pauvreté, réduire l’exposition à la famine, créer des emplois décents et améliorer les conditions de vie », rassure le Coordonnateur.

Placée sous le thème : « L’entreprenariat inclusif, pour un développement intégré profitable à toutes les couches sociales », la SME se veut valoriser la création des cadres qui favorisent l’accès au capital et à la connaissance aux couches sociales. « La volonté manifeste de la Semaine mondiale de l’Entreprenariat 2019, est de renforcer la capacité de toutes les couches sociales et leurs fournir des moyens de base pour créer et entretenir des affaires florissantes », indique-t-il. Avant d’ajouter que pour cette édition, une feuille de route a été dressée pour construire un environnement de congruence  afin de contribuer à l’amélioration des startups et avec une panoplie d’activités organiser de manières ponctuelles tout au long de l’année.

La SME 2019 aura du 18 au 23 novembre une caravane de l’entreprenariat dans toutes les villes du Tchad, ce qui permettra de vulgariser l’entreprenariat et le leadership en milieu universitaire pour sensibiliser les jeunes étudiants sur les opportunités qu’offre le monde de l’emploi. Le 21 novembre à la maison nationale de la femme, les jeunes filles et femmes seront réunies autour de  « Digit’Elle ». Cette activité permettra à ces couches  de promouvoir l’innovation numérique afin de jouir de l’intelligence artificielle et de l’industrie du digital pour contribuer au développement de l’économie. Une formation dénommée « Formation Entreprendre à Zéro (EZF) ». Cette formation vise à contribuer au renforcement des capacités des jeunes et des femmes afin de susciter l’esprit d’entreprise en eux et de les orienter vers la mise en œuvre de leurs projets d’entreprise.

A part ces formations, la SME a inscrit au cœur de son programme « un forum Startup et investissement » pendant deux jours. Au cours de ce forum, les participants seront sensibilisés sur la promotion et la mise en réseau, l’amélioration de l’accès au financement et la recherche d’opportunités d’investissement dans les startups tchadiens.  Enfin le 23 novembre, se tiendra la nuit des entrepreneurs, qui sera dédiée à célébrer les entrepreneurs et les opportunités du réseautage afin d’accroitre la visibilité sur les startups montantes et leurs offrir des possibilités de parrainage et de financement.

Portée par le Réseau des jeunes pour le développement et le leadership au Tchad (RJDLT), Global Entrepreneurship Network Chad, l’Organisation NIRVANA pour la promotion de la femme et de la jeunesse africaine et Yali Tchad, la SME est une plateforme qui se veut construire une nation et œuvrer pour l’épanouissement de la jeunesse. « A travers la réalisation de cette initiative, la jeunesse voudrait jouer sa partition dans l’atteinte de la vision 2030 ; le Tchad que nous voulons et marquer à jamais sa volonté de rendre son avenir meilleur », indique le Coordonnateur de la SME, Routouang Mohamed Ndonga Christian.

Facebook Comments

Laisser un commentaire