La Situation est sous contrôle au Gabon

0
451

Tandis que des blindés des forces de sécurité gabonaises qui n’appartiennent pas au petit groupe de putschistes ont bloqué peu après l’accès au boulevard Triomphal, autour de la Radio Télévision gabonaise, la communication a tourné en boucle sur les ondes de Radio Gabon selon Jeune Afrique.

Pour Jeune Afrique, le ministre de la Communication Guy-Bertrand Mapangou, porte-parole du gouvernement, a annoncé ce matin vers 9h GMT que les mutins avaient été arrêtés par les hommes du GIGN gabonais. « Aucune caserne n’a suivi l’appel » lancé par ces hommes « une petite dizaine de militaires », selon une source gouvernementale.

Contactée par Jeune Afrique la présidence de la République précise que la situation est sous contrôle, de même que les points stratégiques de la capitale et les abords de Radio Gabon. Le signal de Radio Gabon avait été coupé, alors que l’armée gabonaise contrôlait, dès 7 heures, heure locale, les accès au bâtiment. Le porte-parole du gouvernement a expliqué que, sur un commando de cinq militaires qui avaient pris le contrôle de la radio-télévision nationale dans la nuit de dimanche à lundi et appelé à un soulèvement, « quatre ont été arrêtés et un est en fuite ».

« Les forces de sécurité ont été déployées dans la capitale et elles le resteront pour les prochains jours, afin de maintenir l’ordre », a-t-il poursuivi.

 

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici