LA RELANCE ECONOMIQUE DU TCHAD PAR LE SECTEUR PRIVE

0
1002

La semaine nationale de réflexion sur la contribution du secteur privé à la relance économique s’est ouvert, ce mardi 2 octobre 2018 au palais de 15 janvier dans le 8ème arrondissement de N’Djamena. Durant trois jours, les acteurs, opérateurs et décideurs économiques auront à se pencher sur les questions liées à la vie économique du Tchad. L’un des thématiques inscrit dans l’agenda de cette semaine est la question du tourisme et de l’hôtellerie.

Cette thématique sur le tourisme et l’hôtellerie s’étendra surtout sur les conditions et les paramètres qui définissent ce secteur au Tchad. Le tourisme et l’hôtellerie couvre un vaste champ d’activités, ce qui est pour le Tchad un porteur de croissance indéniable dont repose la grande partie de la vie économique et sociale.

En dépit des crises sécuritaires au Tchad, ce secteur reste et demeure un domaine multisectoriel qui peut attirer les touristes et employer plus des jeunes. Les secteurs tels que l’économie, le commerce, les affaires, loisirs, la santé, l’éducation, la culture et les arts, le sport, les recherches, les découvertes et le transport découlent du tourisme émetteur et récepteur.

Parmi les secteurs qui ont connu des grands progrès durant les cinq dernières années, figure le tourisme et l’hôtellerie. Il occupe la troisième place dans l’investissement après le pétrole et le transport. Malgré sa position importante dans l’économie nationale, plusieurs de ceux qui exploitent ce secteur demeurent dans l’informel.

Au cours de cette rencontre, beaucoup de thèmes seront débattus en atelier.

KITA Ézéchiel & Anne Yankim

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici