La coalition alternance 21 adresse une lettre ouverte au président du CMT

0
724

Les partis politiques de l’opposition regroupés dans une coalition dénommés « Alternance 21 », adresse une lettre ouverte au président du Conseil militaire de transition (CMT), le Général Mahamat Idriss Deby, le 8 juillet. L’alternance 21 dénonce le clanisme et le clientélisme dans les actes de nomitions et propose un plan de transition apaisée.

Excellence monsieur le président,

L’Alternance 21, est une coalition de l’opposition démocratique qui regroupe en son sein 20 partis politiques dont certains sont représentés à l’Assemblée nationale et aux Conseil communaux. Elle est créée le 10 février 2021 et a présenté un candidat à l’élection présidentielle d’avril 2021.- Advertisement –

 Vue la situation sociopolitique exceptionnelle que travers notre pays, l’Alternance 21 a l’honneur de venir par la présente, vous donner sa position.

En effet, depuis le décès tragique du Maréchal Idriss Deby Itno, et la mise en place du conseil militaire de transition (CMT), le Tchad est entré dans une phase de pré-transition. Malgré la mise en place anticonstitutionnelle de ce Conseil militaire de transition, l’Alternance 21, dans l’intérêt suprême de la nation avait pris cet acte. Dès sa mise en place, le CMT s’est empressé, de promulguer une Charte somme tout sauf démocratique, de nommer un premier ministre de transition et son gouvernement non consensuel.

Nonobstant cela, dans le souci d’avoir une pré-transition apaisée et inclusive conduisant à un véritable dialogue national inclusif et souverain, nous vous avons transmis un mémorandum dans lequel, une série de propositions allant de ce sens vous ont été faites. Malheureusement, non seulement ces propositions n’ont été prises en compte mais le CMT continue à poser des actes d’exclusion qui ne favorise pas la cohésion nationale ; Notamment :

  • Les nominations clanique et clientélistes dans les administrations civiles et militaires ;
  • Le mode de désignation exclusif dans les organes de la pré-transition ;
  • La volonté manifeste de la prolongation du mandat de 18 mois de la transition dans l’objectif de confisquer le pouvoir ;
  • Le refus d’accepter la venue du représentant de l’Union africaine, qui traduit une mauvaise volonté du CMT de respecter le délai de la transition ;
  • La politique de la main tendue sélective vis-à-vis des leaders d’opinion de l’intérieur, de la diaspora et des politico-militaires ;
  • Le non-respect par le gouvernement de ses engagements avec les partenaires sociaux ;
  •  Les violations à répétition du pouvoir judiciaire par le pouvoir exécutif notamment les multiples outrages aux magistrats ;
  • Le problème des diplômés sans emplois qui semble ne pas préoccuper le CMT ;
  • Les décrets discriminatoires d’élévation aux différents grades à la police nationale et à la Direction générale de la sécurité des institutions de l’Etat (DGSSIE)

Excellence monsieur le président,

Toutes ces dérives et injustices ne peuvent inéluctablement qu’accentuer la frustration des tchadiens et mettre en mal le vivre ensemble. C’est pourquoi l’Alternance 21 qui est toujours inscrit dans le pacte républicain, continuera comme d’habitude à faire les propositions qui permettront d’avoir une transition apaisée et inclusivepour le bien-être des tchadiens. Ces propositions sont :

  1. La révision immédiate de la Charte de la transition qui dans sa forme actuelle est antidémocratique t ne répond pas aux aspiration du peuple Tchadien ;
  2. L’organisation dans un bref délai du dialogue national inclusif et de la réconciliation qui permettra aux tchadiens d’avoir une occasion de parler sans tabou et de se réconcilier véritablement. Ce dialogue permettra de mettre en place des organes de la transition représentatifs et légitimes qui conduiront à une transition apaisée et inclusive ;
  3. La mise en place du Conseil national de transition (CNT) qui est un organe législatif, doit être issu du dialogue national inclusif et de la réconciliation pour qu’il soit indépendant, représentatif et ait une légitimité ;
  4. Adopter une politique de la main tendue non sélective vers les opposants politique de l’intérieur, de l’extérieur et les politico-militaires ;
  5. La justice étant le ciment de la cohésion nationale, il faut garantir l’indépendance du pouvoir judiciaire et mettre à la disposition des magistrats des moyens matériels et sécuritaires nécessaires à l’exercice de leur fonction afin de leur permettre de les remplis en toute indépendance et sécurité ;
  6. La jeunesse étant le fer de lance de ma nation, il est important de l’orienter et de lui offrir des opportunités d’emploi en promouvant l’excellence avec une l’égalité de chance et sans discrimination. D’où l’impératif de trouver une solution immédiate au problème des diplômés sans emplois dont les revendications sont légitimes ;
  7. Eviter les nominations ou élévations aux grades supérieurs claniques et clientélistes. Cela donnera aux administrations civiles et militaires un caractère véritablement républicain.

Excellence monsieur le président,

L’Alternance 21 plaide pour une transition crédible, transparente et apaisée selon la volonté du peuple. Nous osons croire que la justice et l’équité seront vos principaux outils de travail afin de garantir au Tchad tout entier, des lendemains meilleurs, animé par des principes de droits en accord avec notre si chère devise : Unité-Travail-Progrès.

L’avènement du CMT malgré le contexte tragique a été une source d’espoir. Les agissements actuels nous confortent dans le fait que l’espoir a été de court et durée. Les lendemains de ce pays tant meurtri dans sa cohésion, son unité et son développement doivent être au centre des préoccupations de tous les leaders de ce pays sans exclusion. La quiétude du Tchad dépendra de la valeur que vous donneriez à toutes propositions quel que soit les camps ou les bords desquels elles viennent. C’est en cela, que vous pourriez éviter que le Tchad sombre dans le chaos.

Cependant l’Alternance 21 tient à préciser qu’avec cette lettre ouverte, elle a épuisé les voies de communication possible pour se faire entendre. Elle prévient, qu’une série d’action sera menée dans les jours à venir si le CMT persiste ses dérives.

Voilà en quelques lignes le contenu de la missive de l’Alternance 21 dans sa logique d’un Tchad pour tous et tous pour le Tchad qui est une contribution participative en cette période de pré-transition.

Tout en vous souhaitant les meilleures activités qu’elles soient et une bonne réussite en cette période de pré-transition, nous vous réitérons une fois de plus nos considérations les plus distinguées.  

Laisser un commentaire Annuler la réponse.