La CASAC torpille l’usage irrationnel des réseaux sociaux

0
243

Après un temps de médiation pour ne pas dire temps de silence, Mahamoud Ali Seid, President de la coalition des associations de la société civile pour l’action citoyenne (CASAC) fait sa toute première sortie médiatique après son élévation de Générale de la police. L’usage des réseaux sociaux était au centre de sa communication ce dimanche 05 juillet 2020.

Mahamoud Ali Seid pense que les réseaux sociaux sont des outils de communication très importants dans une société contemporaine. Mais mal utilisés, ils deviennent nuisibles pour la société, la cohésion sociale et le vivre ensemble. « Nous constatons hélas ces derniers temps un comportement totalement absurde et irrationnel de certains de nos compatriotes dans les réseaux sociaux, qui crachent des idées nauséeuses appelant à la désunion et à la déstabilisation« , observe-t-il..

L’usage des réseaux sociaux, doit se faire avec tact, intelligence et cohérence afin d’éviter de jeter de l’huile sur le feu, et pour éviter d’ouvrir une boite de pandore qui conduira inéluctablement la société vers le chaos, conseille le président de la CASAC. Pour lui, chacun doit être conscient et responsable vis-à-vis de soi-même, pour ne pas laisser sa progéniture, son entourage à céder au canular, au mensonge, au bluff, à la roublardise, etc..,pondus au sein des réseaux sociaux par des esprits mal intentionnés.

Pour ceux qui diffuseent et versent des idées déstabilisatrices, ou incitent à la haine tribale sur les réseaux sociaux, « il faut que ce comportement cesse », martèle la Casac. « S’il y a des hommes ou des femmes dans la société qui agissent sur la base d’un instinct diabolique, je pense que la société ne pourra pas s’en sortir », ajoute Mahamoud Ali Seid. Ajoutant que la CASAC s’oppose à ces genres de comportements, posés par des personnes qui cherchent désespérément à détruire notre pays.

La Casac constate aussi que sur les réseaux sociaux, les jeunes à peine pubères s’adonnent à des paroles fadaises, des insultes pour aggraver la situation pourtant poursuit-il, les jeunes sont normalement l’avenir de demain. « A côtés de ces jeunes, certains se clamant activistes se comportent sur les réseaux sociaux de façon diabolique, satanique, car, ils appellent les gens à se tuer, pour freiner la marche irréversible de notre pays vers son développement. Ces pseudos activistes, doivent être extrait de la société pour qu’ils ne puissent plus perpétuer leurs idées obscènes », crache le président de la Casac.

Appel à la jeunesse et à la communauté nationale

« J’appelle mes frères et sœurs, toute la communauté nationale à avoir un comportement responsable, républicain, citoyen, bref un comportement qui favorise le vivre ensemble, la cohésion sociale pour que notre pays continue à avancer vers l’apogée de son développement », lance Mahamoud Ali Seid.

Félicitations au Maréchal Idriss Deby Itno

Par ailleurs, le président de la Casac félicite le président de la République, Chef de l’Etat Idriss Déby Itno pour son élévation au titre de dignitaire de Maréchal par l’Assemblée nationale. Cette nouvelle est selon lui, vient à point nommé consacrée les efforts méritoires posés par le président de la République. « Le président de la République a sacrifié toute sa vie pour son pays. Il devenait inconséquemment loisible pour nous de le soutenir et nous remercions également la représentation nationale pour cette initiative, souligne-t-il.

Pour Mahamoud Ali Seid, la société dans son entièreté, doit être fière de son président. « Les Tchadiens dans leur majorité doivent s’estimer heureux par rapport aux actes chevaleresques du chef de l’Etat qui se bat nuit et jour sans jamais faillir pour protéger son pays et son peuple », indique-t-il.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici