Investi le 08 Août 2016 à la tête du Tchad, le Président Idriss Deby Itno célèbre à la règle cette date qui est aussi proche de celle de la proclamation de l’indépendance de la République du Tchad 11 Août. Ces anniversaires comme à la rituelle, se fêtent chaque année  à N’Djamena et aussi    dans les différentes régions du Tchad. A l’occasion les militaires s’activent et s’entrainent  pour le bon déroulement de ces fêtes.

Envahissant la place de  la Nation de N’Djamena, tous les corps militaires s’entrainent  en attendant la célébration de l’anniversaire d’investiture du Président de la République qui a lieu chaque 08 du mois d’Août et de celui de la proclamation de l’indépendance de la République du Tchad 11 Août de chaque année.

Marchant au rythme du tam-tam et fanfare, les armés de l’aire et terre  se préparent à satisfaire le public, les autorités et les invités qui y prendront part à ces fêtes par leurs différentes prestations (défilé, démonstrations).

La période de la vache maigre est loin d’être partie et la Nation tchadienne reste toujours agonisante économiquement. Pourtant les fêtes ne font que se succéder. Il n’y va-t-il pas des fêtes qui ne méritent pas d’être fêtées ?

A cette question, certains citoyens  estiment sur le plan diplomatique, qu’il faudrait évaluer l’importance de ces 2 fêtes (investiture du Président de la République et Proclamation de l’indépendance du Tchad) et d’en choisir une. Pour d’autres, la fête qui mérite au moins d’être célébrée est bien sûr celle de l’indépendance, car c’est une fête nationale qui représente la liberté de nos ancêtres libérés du joug des occidentaux.  L’intervalle qui existe entre ces fêtes, est de 03 jours.  Fêter l’une après l’autre ces fêtes serait un manque à gagner économiquement.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici