HAL SOUAKAR AMBERA, GAGNANT DE LA COMPÉTITION NATIONALE DU « FUTUR AGRO CHALLENGE » 3EME ÉDITION

0
473

La compétition de la Futur Agro Challenge a eu lieu hier jeudi 15 novembre dans l’après-midi au palais du 15 janvier. Devant les trois membres du jury, à leur tête Dr Ali Abdramane Haggar, six (6) compétiteurs ont montré leur talent.
Le Futur Agro Challenge c’est une compétition internationale dans le domaine de l’agriculture, l’agro-alimentaire et l’agro-industrie. L’objectif est de promouvoir l’industrie agricole, de booster les startups agricoles innovantes, afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. Elle est organisée chaque année dans les 60 pays à travers le monde dont le Tchad en fait partie.
Le concept est d’organisé la compétition au niveau locale et le vainqueur, représentera son pays à la grande finale internationale. Le vainqueur de la compétition aura la chance de rencontrer des investisseurs et de nouer des relations avec d’autres entrepreneurs.
Cette année, onze (11) personnes ont postulé sur la plate-forme dont cinq (5) personnes n’ont pas compléter leur candidature à temps et six (6) autres sont retenus. Pour Issa Ali Barka, Coordinateur National Adjoint de la Compétition « Peu importe le nombre des candidats, chez nous à Futur Agro Challenge, la quantité des candidatures n’est pas importante mais c’est la qualité », a-t-il expliqué.
Chaque candidat à 30 secondes pour expliquer la pertinence de son projet. Et chaque 30 secondes le compétiteur répond à une question. Ensuite les jurys posent également à chaque candidat une question. Après avoir répondu à cinq (5) questions, les membres du jury ont éliminé sur le six candidats quatre (4). Au final, deux candidats se retrouvent face-à-face, Bero Julien et Hal Souakar Ambera.
Bero Julien défend son projet sur la production d’oignon dans le Sud du Tchad, car selon lui les oignons viennent souvent de Nord-Est du pays, alors il a jugé important d’essayer au Sud vers Sarh et il a réalisé que se possible la culture.
Hal Souakar Ambera quant a lui son projet porte sur la nutri-internationale. La nutri-internationale a pour but la métabolisation des nutriments en vue de leur assimilation pour la croissance, l’entretien, et le fonctionnement de l’organisme. Au plan médical, le projet permet d’analyser les rapports entre la nourriture et la santé.
Cinq (5) questions sur : l’impact du projet au plan national et international, sur les clients, les étapes de vie et la durée, les caractéristiques et face à la rareté des produits, ont été posées à chaque finaliste. Enfin, par rapport aux réponses, les membres du jury ont déclaré le gagnant de la compétition pour la 3ème édition 2018 de la Futur Agro Challenge, Hal Souakar Ambera.
Hal Souakar est un chercheur qui développe et diffuse des aliments pour nourrisson à base de produits locaux. Bénéficiaire de la Bourse Mandela Washington.
Rappelons que le prix de la compétition est de trois (3) millions de Franc FCFA. Ce prix permettra au futur vainqueur de se préparer pour la finale internationale.
OUSMANE DIARRA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici