GROSS-BORDER ET BOURSIERS DE MANDELA FORMENT LES CLANDOMEN ET LES ÉTUDIANTS

0
459

Cet atelier de formation qui a eu lieu hier vendredi 26 octobre au CEFOD est l’incitatif de l’équipe du projet Gross-Border et des Boursiers de Mandela 2017 du Tchad. Au total 70 jeunes ont pris par cette formation dont 50 clandomen et 20 étudiants (francophones et arabophones).

Rappelons que la bourse de Mandela Washington est lancée par l’ex-président Obama depuis 2010 pour aider les jeunes leaders africains à stimuler la croissance et la prospérité, à renforcer la gouvernance démocratique et à consolider la paix et la sécurité en Afrique.

Pour M. Nandjim Kossadoum Corneille, la seule manière de lutter contre l’insécurité et de s’épanouir, c’est de travailler en étroite collaboration avec les jeunes, le gouvernement ainsi que tous les corps militaires et professionnels « pour sensibiliser et former les couches vulnérables à la vigilance citoyenne et aux activités génératrices de revenus (AGR). C’est dans ce cadre que les Bourses de Mandela Washington du Cameroun, Tchad et Nigeria ont reçu un appui de la part du Gouvernement Américain pour la formation des clandomen  aux AGR et à la vigilance citoyenne. L’équipe du Tchad a trouvé utile d’associer les étudiants à cette formation pour faire plus d’impact » avait-il déclaré.

Les résultats attendus de cette atelier est d’ici fin 2018. Les porteurs dudit projet en appel à tous pour la réussite de cette sensibilisation.

OUSMANE DIARRA

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici