Gestion de la COVID-19, l’UNAT dénonce la spéculation des prix des denrées

0
193

Le parti politique l’Union nationale pour l’alternance au Tchad (UNAT) dénonce dans un communiqué de presse le non respect des prix fixés par le ministère en charge du commerce. Selon le document, la situation des prix pratiqués sur les différents marchés de la ville N’Djamena viole les prix fixés par le gouvernement et communiqué par le ministère de commerce.

Que constate-t-on, s’interroge l’UNAT.  » Spéculation et anarque des commerçants spéculateurs qui se sucrent sur les dos des consommateurs abandonnés à leur triste sort », constate le document.

Devant cette situation pénible pour la population, cloîtrée à la maison et meurt de faim, l’UNAT invite le gouvernement à faire respecter ses propres prix dans l’intérêt du peuple. Le texte de poursuivre que sous d’autres cieux, les gouvernements ont distribué des vivres à ces populations. Alors pour l’UNAT, le gouvernement tchadien doit en toute urgence organisé la distribution équitable à toutes les populations vulnérables.

« Il est important de doubler les efforts dans la riposte sur le plan hospitalier », dit-il. Mais il est urgent de veiller sur le respect des prix qui permettront aux plus démunis d’accéder à la nourriture, poursuit le communiqué. « Évitons que notre peuple meurt de Covid-19 et en même temps de la faim », conclut-il.

Le communiqué porte la signature de Brahim Mele, Secrétaire Exécutif de l’UNAT.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici