Fête de travail : l’UST demande en lieu et place de l’IGE une Cour de Compte

0
451

L’UST signe et persiste en cette occasion de la célébration de la fête de travail célébrée en différée ce dimanche 04 que la plateforme Wakit TAMA sera dans les rues pour exiger le retour à l’ordre constitutionnel, d’ici Juillet. Une célébration repoussée à cause du temps de deuil national du président de la République Idriss Deby Itno tombé sur le champ de bataille le 20 avril dernier.


Dans son cahier de doléances, l’UST dresse plusieurs points qui feront l’objet de revendications pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs. L’UST demande en lieu et place de l’inspection générale d’État une Cour de Compte, le respect des engagements du défunt chef de l’État Idriss Deby Itno dans l’accord du 09 janvier, l’intégration par remplacement numérique des diplômés sans emploi, le respect des locaux de la bourse de travail par les forces de l’ordre et de sécurité, mettre fin à la promotion des stagiaires…

Les diplômés sans emploi s’alignant derrière les travailleurs ont été dispersé par gaz lacrymogènes. Après le retour à la bourse de travail, les fêtards ont repris la marche jusqu’à la place de la Nation pour présenter leur cahier de doléances à leur partenaire, le gouvernement.

Laisser un commentaire