Entrepreneuriat : l’Ambassadeur Adam Ismaël visite Nodji décor, une startup de recyclage des pneus

0
224

Soutenir les jeunes entrepreneurs est le souci majeur pour un pays en voie de développement. C’est dans ce cadre que s’inscrit la visite de l’ambassadeur de l’entrepreneuriat de jeunes ce jeudi 01 octobre 2020 à l’entreprise Nodji décor/art à amtoukoui dans le 7em arrondissement de N’Djamena.


Nodji Décor/Art est une startup de récylcage des vieux pneus. La visite de l’ambassadeur dans cette startup c’est de constater les réalisations de cette creatrice de décor à l’aide des pneus usagés. Une technique simple mais plus efficace. En un clin d’œil, la jeune startuper, Pitimbaye Sylvie redonne une beauté admirable aux vieux pneus collectés. Une manière pour elle, de créer des emplois et de se prendre en charge.


Pour l’ambassadeur de l’entrepreneuriat de jeunes au Tchad, Adam Ismaël Abdramane, l’objectif de sa visite à l’entreprise Nodji décor/art n’est pas de donner l’argent mais juste un encouragement aux jeunes qui se lancent dans la transformation de produits existants, consommés déjà et jetés mais qui peuvent encore être utiles pour un longtemps à l’exemple des pneus qui sur un engin peuvent faire un an, mais les transformer en un assessoir pourraient faire une décennie.


Adam Ismaël a encouragé Pitimbaye Sylvie, connue sur le nom de son entreprise Nodji décor et art à aller vers les familles et faire la publicité de son entreprise, ses produits car ils ont de sens et bien durs, même jolis à voir. En tant que Ambassadeur :  » j’ai cette obligation de sortir et visiter les entreprises et de pouvoir les encourager à aller de l’avant, de savoir créer de relation ou partenariat avec de grandes entreprises de la place », a martelé Ismaël.


L’entreprise Nodji décor entend former au moins 30 jeunes d’ici le 14 au 17 Octobre prochain au centre Iyali dans le 7em arrondissement. La formation sera à la portée de tous. Avec seulement 35 000fcfa, Chaque participant pourra repartir avec le produit qu’il aura fabriqué lors de la formation. Les 35 000 FCFA sont selon la promotrice, des frais pour chercher les nécessaires pour les séances pratiques lors de la formation.


Yorhein Ongsi Aristide.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici