Entreprenariat : 100 femmes vendeuses de poissons frais outillées en techniques de conservation et de commercialisation

0
177

Placé sur le thème « techniques de conservation et commercialisation de poisson frais », la formation des femmes vendeuses de poissons frais à pris fin le 11 juillet 2020 à la maison nationale de la femme.


Durant les 5 jours de partage de connaissances en techniques de conservation et commercialisation de poisson frais par les experts Turque aux femmes vendeuses de poisson frais, les participantes étaient contentes et se disent satisfaites et du partage.


Madame la ministre ministère de la formation professionnelle et des petits métiers, Samsal Oudal Kadade a exprimé sa reconnaissance aux formateurs ainsi qu’aux participantes, sans oublier les partenaires (TIKA, PROMIFIT) qui ont financé cette formation. Elle a exhorté les participantes à mettre en pratique tout ce dont elles ont appris pendant ces 5 jours pour aider celles qui n’ont pas pris part à la formation à mieux savoir conserver leur poisson.


La ministre a insisté sur l’importance de cet atelier pour dire que c’est dû à la façon où les vendeuses se prenaient aux abords du goudron avec les poissons en main, les exposant au vol et à la jalousie que cette formation est donnée. Pour corriger cela, l’agence de Turquie a fait un don de 100 mini frigo mobile aux 100 vendeuses de poisson frais venues de 10 communes de la ville de N’Djamena, mais il reste la mise en pratique des participants pour changer les mauvaises habitudes de vente et conservation archaïque.


L’objectif recherché par les organisateurs à cet atelier est atteint qui t’aux bénéficiaires de les mettre en pratique pour se prendre en charge.


Les recommandations


Les participantes ont formulé des recommandations au ministère de la formation professionnelle et des petits métiers de perpétuer ce genre de formation pour grouper l’autonominisation de la femme sur les thèmes divers et variés. D’aider à la gestion et à la valorisation de déchets des poissons frais pour générer de revenus, de valoriser et former le secteur de la pisciculture, de promouvoir la formation par le voyage d’échange pour l’acquisition d’expérience dans les pays ayant réussi dans le secteur, de faire le plaidoyer pour l’amélioration de conditions de transport de poisson frais depuis la production jusqu’au marché (voiture isotherme).


Ces recommandations ont aussi adressées aux Projets de Microfinance Islamique (PROMIFIT) de continuer à appuyer les initiatives du ministère de la formation professionnelle et des petits métiers au profit des femmes vendeuses de poisson frais et à l’agence Turque d’appuyer les femmes vendeuses de poisson frais à s’améliorer en équipement de conservation de poisson frais, d’aider au fonctionnement de chambre froide et de la fabrique glaces de marché moderne pour la bonne conservation de poisson frais.


Cette cérémonie s’est terminée par la remise officielle de 20 minifrigos mobile disponible en attendant les 80 autres en fabrication.


Yorhein Ongsi Aristide

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici