Enseignement Supérieur : Le CONEVAS donne 72h au Président de l’Université de N’Djamena

0
188

Le Collectif National des Enseignants et Chercheurs Vacataires du Supérieur (CONEVAS) dénonce dans un communiqué de presse les manœuvres qui se passent au sein du rectorat.  Selon le communiqué, des trafics d’influence et des intimidations pèsent sur les Enseignants Chercheurs Vacataires de l’Université de N’Djamena dans le cadre de la revendication des honoraires des vacations.

Le communiqué de poursuivre que, ces manœuvres font suite à la conférence de presse du 06 septembre 2019, tenu au sein du rectorat en vue d’éclairer la lanterne de l’opinion publique sur le soit disant un ordre de virement de 120 000 000 pour le paiement de leurs arriérés.

Pour le CONEVAS, les autorités rectorales sont incapables de se justifier et au lieu d’écouter la bonne conscience, prétendent utiliser les services de l’Inspection Générale d’Etat (IGE) installé au sein du rectorat depuis juin 2014, pour sévir contre les Enseignants Chercheurs de l’Université de N’Djamena.

Le CONEVAS met en garde l’IGE et donne 72h au Président de l’Université de N’Djamena, Pr Mahamat Barka pour s’exécuter. Passé ce délai, tous les Enseignants Chercheurs Vacataires de l’Université de N’Djamena se constitueront en prisonniers et, seules l’IGE et les autorités rectorales en assumeront l’entière responsabilité.

Communiqué signé par le président du CONEVAS, Bolnan Fréderic.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici