Enquête: Où sont passés les 141 millions du BNF/IGE ?

0
541


Il y’a quelques jours, des informations faisaient état d’un détournement de plus de 141 millions FCFA par une mission de contrôle de l’Inspection générale d’État (IGE) au Bureau national de Fret (BNF) terrestre de N’Djamena et celui de Douala. C’est une mission qui date de 2016 où était membre l’actuel Inspecteur général, Ali Mbodou Mboudoumi.

Qui a créé le compte IGE/BNF qui est le signataire du chèque ? D’où proviennent les 141 millions ? Comment le montant a été dépensé ? Nous avons enquêté pour vous.


La mission de contrôle du Bureau national de Fret terrestre (BNFT) de 2016 a eu à trouver plusieurs détournements. Les personnes incriminées se sont engagées à rembourser l’argent. La mission a identifié nommément les personnes concernées et a déposé ses rapports.


Les responsables du BNFT ne pouvant recouvrir l’argent détourné dans le compte courant, un autre compte bancaire a été ouvert dans une banque à N’Djaména, intitulé « BNF/IGE. Ce compte servira à faire  » des virements des ponctions  » c’est à dire un remboursement d’une somme soustraite au cours d’un dépôt. Toutes les personnes ayant été identifiées par la mission de contrôle vont s’exécuter. Au cours de notre enquête nous avons pu avoir une copie du relevé du compte bancaire BNF/IGE. Ces personnes ont pu rembourser 141 340 846 FCFA.


A savoir, la mission de contrôle de 2016-2018 qui avait pour ordre de mission N°094/PR/IGE/2021 était dirigée par un ancien responsable de l’agence BNFT de Douala. Il exerçait pendant la période contrôlée. Il ne peut donc pas contrôler sa propre gestion. C’est qui a valu le changement de la période de contrôle par l’actuel inspecteur d’État.


Comment les 141 340 846 ont été dépensés?


Au cours de notre enquête, nous avons pu avoir le relevé du compte BNF/IGE ouvert à la demande du DG du BNFT. Ce compte dispose de 141 340 846. Cette somme versée est le résultat de 5 « virements de ponctions ».

Copie de relevé indiquant les ponctions versées dans le compte au titre de remboursement


Les responsables du Bureau national de fret terrestre ont utilisé cette somme pour payer les droits sociaux dans l’exercice 2016-2017. Nous avons pu avoir une liste de ces personnes bénéficiaires. Les bénéficiaires ont eu des chèques pour toucher à la banque sur le compte BNF/IGE. Leurs noms apparaissent dans le relevé du compte que nous disposons. Nous avons vérifié la liste des bénéficiaires et le montant touché puis regardé sur le relevé. C’est la même somme qui apparaît. Les signataires du chèque sont le directeur général et le directeur des ressources humaines et financières du BNFT

liste des paiements des droits sociaux des ex employés du BNFT 1/2
liste des paiements des droits sociaux des ex employés du BNFT 2/2


Sur le pourquoi de l’intervention de l’actuel inspecteur général pour changer la période d’un contrôle en ce moment au BNF, nos sources indiquent que le BNF a été déjà contrôlé pour la période 2018-2020. Nous avons pu avoir une copie de l’ordre de mission. Celle-ci était dirigée par Abakar Moussa Kalle et Zakaria Abakar Terio. « Si le BNF a été contrôlé en cette période, pourquoi encore une autre mission ? » s’interroge une source au sein de l’inspection.


Selon nos informations, le dernier contrôle a déposé un rapport à mi-parcours mais n’a pas déposé un rapport définitif et personne ne connaît les résultats de leur enquête.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.