ÉLECTION MISS N’DJAMENA ÉDITION 2019 : NELOUMNGAYE NATACHA LAURÉATE

0
1944

Le comité national Miss Tchad, a organisé hier soir 28 novembre 2018 à l’hôtel Radisson Blu, l’élection miss N’Djamena qui a vu la participation des neufs filles au total. C’était en présence des autorités communales et du représentant du ministère du développement touristique, de la culture et de l’artisanat ainsi que celle des partenaires.

Venues des universités, instituts et lycées, ces filles toutes belles, élégantes à la beauté africaine, ont chacune tenue le public et le jury en haleine jusqu’à l’étape finale. Pris part à cette compétition : Nguealbaye Yvette 1,79m sur 55kg, Ngoadengar Solange, Ndigyanouba Benoite Adoum, Marie Djasrangué, Nemadjilem Prudence Olivia, Achta Soudoh Celine, Lonodji Marina Sanembaye, Neloumngaye Natacha et Synthia Teupana Laoukole.

L’élimination de cette compétition est faite en deux étapes : la présentation en tenue traditionnelle, moderne et l’exposé sur le projet devant les membres du jury et le public.

La première étape a permis au jury d’éliminer 4 sur 9 filles. Parmi les 5 filles dont Nguealbaye Yvette, Ndigyanouba Benoite Adoum, Nemadjilem Prudence Olivia, Lonodji Marina Sanembaye et Neloumngaye Natacha ont été jugées dignes de continuer.

A l’issue de cette dernière étape 3 filles sont retenues : Nemadjilem Prudence Olivia 2e dauphine venue du lycée Royal en classe de la terminale. Son thème porte sur le phénomène des enfants de la rue. Ndigyanouba Benoite Adoum 1ère dauphine. Etudiante à la faculté des sciences humaines et sociales à l’université de N’Djamena. Elle a 22 ans et son thème porte sur la dépigmentation de la peau noire. Et la championne Mlle Neloumngaye Natacha âgée de 22 ans et mesure 1,76m sur 60Kg. Etudiante en gestion à l’université Emi Koussi son thème va dans le sens de l’entrepreneuriat féminin « Au Tchad, j’ai remarqué que le nombre des femmes dépasse celui des hommes mais ces femmes sont pour la plupart ménagère, elles n’ont aucune activité ni une source de revenue, elles dépendent des hommes pour chaque besoin. Elles ne pensent pas à créer une activité quelconque, ce qui ne pas rentable pour l’économie de notre pays. Voilà pourquoi, je tiens à aider la femme tchadienne dans ce sens avec ce modeste projet ».

L’idée est que chaque région du Tchad puisse envoyer une fille qui viendra représenter sa région à la compétition Miss Tchad qui aura lieu bientôt. C’est ainsi que Miss N’Djamena est organisée hier pour avoir son élue.

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici