Education : suspension de salaire des enseignants dans l’Ennedi-Est, le SET met en garde le délégué

0
730


A la veille de la rentrée des classes 2021-2022, 70 enseignants en activité dans la province de l’Ennedi-Est ont vu leur salaire suspendu par la solde pour motif abandon de poste, informe le syndicat des enseignants du Tchad (SET) dans un communiqué de presse du mardi 12 octobre.


Selon le SET, une réunion sur l’examen sur la situation qui prévaut dans toutes les délégations provinciales du pays en général et en particulier dans l’Ennedi-Est. Après l’analyse le document indique que le comportement peu orthodoxe du délégué de l’Ennedi-Est n’augure pas un bon signe pour la rentrée effective des classes 2021-2022. « Le SET partenaire incontournable du ministère de l’éducation a toujours œuvré pour le maintien d’un climat apaisé et pour la bonne marche de l’école tchadienne », indique le texte.


Le document de poursuivre que le SET défenseur des intérêts moraux et matériels de l’enseignant et soucieux aussi de l’avenir des enfants tchadiens œuvre pour rétablir la quiétude dans le système éducatif tchadien. Cependant dit-il, « il est regrettable que certaines autorités scolaire du pays n’aimant pas l’école tchadienne, sèment des troubles à chaque fois que la situation se stabilise dans les établissements scolaires », constate le communiqué.


Pour le SET, pendant que les travailleurs en général et les enseignants en particulier attendent l’application du pacte social triennal, grande est sa surprise d’apprendre que 70 de leurs camarades de l’Ennedi-Est ont vu leur salaire suspendu pour motif d’abandon de poste. « Or en réalité, la plupart de ces enseignants sont en poste dans les différents inspections départementales de l’éducation nationale (IDEN) », note le SET.


Selon le syndicat des enseignants du Tchad, la suspension de salaire respecte un certain nombre de procédure à l’interne avant d’arriver au ministère de l’Ennedi-Est pour une décision finale. Mais le Délégué de l’Ennedi-Est traite directement avec la direction de Solde pour suspendre le salaire des pauvres enseignants.
Le SET condamne avec dernière énergie la décision la décision ignoble du délégué de l’Ennedi-Est en violation grave des textes de la République. Le syndicat exige le rétablissement de salaire de ces camarades illégalement suspendus et tient pour responsable le délégué provincial de l’Ennedi-Est de toutes perturbations que cela peut entrainer dans la province. Il met en garde le délégué de l’Ennedi-Est qui fait subir des humiliations, de pression morale et physique aux enseignants.


Le bureau exécutif national du SET estime par conséquent qu’il est impérieux aux autorités du ministère de l’éducation nationale de rappeler à l’ordre le délégué de l’Ennedi-Est et se réserve le droit d’appeler ses militants de l’Ennedi-Est à observer une grève jusqu’au rétablissement des salaires des camarades suspendus.


Le communiqué porte la signature du Secrétaire général national du SET, Ngariss Ngartoïde Blaise.

Laisser un commentaire