Education : le tambour de la reprise des classes pour le 25 juin 2020

0
1492

Les cours sont suspendus sur toute l’étendue du territoire national le 20 mars dernier, pour cause, l’arrivée de la covid-19. Après deux  mois, le Gouvernement sort des scenarii pour sauver l’année académique 2019-2020.

La suspension brusque des cours le 20 mars dernier dès l’arrivée de la pandémie de coronavirus a impacté négativement le secteur éducatif tchadien. Dès lors, des scenarii sont mis en place pour sauver ce qui reste à sauver. Parmi ces scenarii, la reprise des cours pour les classe d’examen (3è et Terminale) le 25 juin prochain et les classes intermédiaires du 15 septembre au 15 octobre 2020.

Dans les tentatives de sauver l’année académique 2019-200, quatre scenarii ont été proposés par le ministère de l’Education nationale et de la Promotion civique. Dans ces pistes de solution, des dates de composition des différents concours et examens sont proposées par les techniciens sans tenir compte des intempéries qu’impose la nature à cette période.

Certes, en terme pédagogique le programme d’activités d’apprentissage et enseignement a été réalisé à 60% pour un volume horaire de 675 heures sur les 900 heures. Ce qui dépasse largement le volume horaire de 2016-2017 où les candidats ont passé les examens avec seulement quatre mois de cours. Mais pourquoi ne pas organisé les examens et concours avec ce programme réalisé ?

Les différents scenarii

Conformément aux chronogrammes ébauchés par les techniciens du ministère de l’éducation nationale et de la promotion civique, les concours d’entrée dans les lycées techniques et commercial et industriel annoncés à partir du 27 juin. Pour cela il n’y a pas d’objection vu que le nombre des candidats pourrait être géré avec cette situation. Mais quant aux autres examens et cours, il y a des inquiétudes surtout avec la situation de la Covid-19.  La date du 29 juin au 08 juillet est consacrée à la composition du Brevet d’enseignement fondamental (BEF). Et celle du 1er juillet au 1er août est retenue pour le Brevet de technicien, le Brevet d’étude professionnelle et le Diplôme de fin de formation professionnelle.

Le deuxième scénario propose le calendrier des examens et concours à partir du 4 juillet pour la composition du concours d’entrée dans les lycées techniques. Du 06 au 15 juillet les candidats au Brevet d’Enseignement Techniques seront entrain de composer ledit Brevet. Du 1er juillet au 1er août est prévue la composition du Brevet de technicien, Brevet d’étude professionnelle et le Diplôme de fin de formation professionnelle.

Que dit le scénario 3 ? Dans cette aventure, la date du 18 juillet est réservée pour le concours d’entrée dans les lycées techniques (Commercial et Industriel). Du 20 juillet au 30 juillet la composition du Brevet d’enseignement fondamental (BEF) et le Brevet de technicien, le Brevet d’étude professionnelle et le Diplôme de fin de formation professionnelle sont programmés à partir du 15 juillet au 15 août.

Le quatrième scénario est tout différents des trois premiers avec peut de conviction et de réalisme. L’aventure proposée va contre toute attente, puisqu’en cette date, c’est la nouvelle rentrée 2020-2021. Selon ce calendrier ébauché ici, le concours d’entrée dans les lycées techniques sera composé le 31 octobre 2020, le Brevet d’enseignement fondamental du 2 au 12 novembre 2020 et la composition du Brevet de technicien, du Brevet d’étude professionnelle et du Diplôme de fin de formation professionnelle, du 3 au 28 novembre 2020.

Reconnaissant bien que l’application des trois premiers scenarii fera obstacle à la saison de pluie qui ne laisse pas cadeau dans certaines localités du Tchad, le ministère de l’éducation mise beaucoup plus sur le quatrième en jouant sur la nouvelle année 2020-2021. Mais jusqu’à l’heure où nous mettons ces paragraphes en lignes, rien n’est encore adopté laissant ainsi des incertitudes sur la tenue des différents examens et cours sur le territoire tchadien.

Laisser un commentaire