Education : la sous-section SET de l’INJS fustige la nomination sanction de trois de ses membres du bureau exécutif

0
935

La sous-section du syndicat des enseignants du Tchad de l’institut national de la jeunesse et des sports (SET-INJS) dénonce la nomination disciplinaire de trois de ses membres du bureau exécutif par le ministre de la jeunesse, des sports et de la promotion de l’entrepreneuriat. C’était au cours d’un point de presse animé ce samedi par le secrétaire de ladite sous-section syndicale de l’INJS,  Nekwaimbaye Mabindoul.

Selon le secrétaire de la sous-section SET-INJS, Nekwaimbaye Mbaindoul, le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’Entrepreneuriat en combine avec l’administration de l’INJS ont pris en date du 27 août dernier un arrêté N° 31 pour nommer trois enseignants dudit institut dans les services centraux du Ministère. Ces trois  enseignants sont selon lui les enseignants permanents et membres du bureau exécutif de la sous-section SET de l’INJS.

Leur péché dit-il était de faire partie du bureau syndical et de dénoncer vaillamment les mascarades orchestrées par l’administration de l’INJS en complicité avec le Ministère en charge de la jeunesse et des sports dans l’organisation de concours d’entrée à l’INJS, édition 2021. Le secrétaire dénonce le fait que ces enseignants ne sont pas consultés au préalable et c’est en pleine année académique et de surcroit en période de grève sèche et illimitée pour revendiquer leurs primes des examens et autres frais.

La sous-section SET-INJS martèle que ces nominations traduisent une volonté manifeste du Directeur Général de l’INJS et du Secrétaire Général du Ministère de déstabiliser le Bureau exécutif de la sous-section SET/INJS et par conséquent régler de compte individuel à ses membres. « Nous sommes au regret de constater que les responsables de l’INJS et le Secrétaire Général du Ministère ne se soucient guère du retard qu’accuse l’INJS dans le processus d’arrimage au système LMD en vue de son intégration au concert des pays membres de la CONFEJES et font fi des textes statutaires régissant le syndicat en République du Tchad », fulmine le secrétaire.

Les points de revendications

Après l’assemblée générale extraordinaire tenue le 07 septembre dernier, les enseignants de l’INJS exigent que l’arrêté n°31/MJSPE/SE/SG/DHR/2021 du 27 août 2021, portant nomination de ces trois camarades soit purement et simplement annulé en vue de permettre la reprise des activités à l’INJS et par ailleurs de favoriser le processus de réforme déjà enclenché;

Ils demandent au Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’Entrepreneuriat d’être clairvoyant et de prendre un temps soit peu, le soin d’étudier objectivement les dossiers que lui propose son Secrétaire Général avant d’apposer sa signature;

La sous-section attire l’attention du Secrétariat Général du Ministère de cesser de s’ingérer intempestivement dans la gestion de l’INJS et de se conformer à la loi 42/PR/94, portant création de l’INJS et au décret 684/PR/PM/MJS/07 portant statut de l’INJS qui reconnaissent au dit institut son caractère d’établissement d’enseignement supérieur doté d’une autonomie de gestion financière et administrative.

Elle exige au DG de l’INJS une reprise en main de la gestion de l’Institut dans l’optique de finaliser le processus de réforme engagé depuis 2006 concernant l’arrimage de l’INJS au système LMD et de son parrainage par l’université de N’Djaména ; et de chercher par tous les moyens à rétablir les enseignants injustement nommés au ministère par sa complicité dans leur service d’origine. Au cas échéant, prévient-elle la direction générale de l’INJS endossera l’entière responsabilité tant pédagogique, administrative que juridique de tout ce qui adviendra.    

Les trois membres du bureau exécutif de la sous-section SET-INJS sont BEKOUTOU BIENVENU, Chargé des Affaires Sociales ; KRIGA MAHAMAT KARAMEGA, Chargé des revendications ; DJIBRINE ABGOUDJA ISSA, chargé de l’information tous sont des enseignants de niveau master (bac+5) et sont remplacés par des stagiaires de niveau Licence (bac+3).

Laisser un commentaire Annuler la réponse.