Divagation des animaux : Le maire veut stopper la pratique dans le périmètre urbain de N’Djamena

0
489

A travers deux communiqués de presse du 29 novembre et 03 décembre 2019, le Maire de la ville de N’Djamena donne 30 jours aux propriétaires des bétails de N’Djamena et ses environs à conduire leurs bétails à 30 km de la ville. Le communiqué du 29 novembre rappel les dispositions de la loi n°002/PR/2000 du 16 février 2000 portant statut des collectivités territoriales décentralisées. << Le Maire de la ville de N’Djamena, rappel une fois de plus, sur l’élevage dans le périmètre urbain est strictement interdit>>, indiqué le document.
Les propriétaires des bétails : dromadaires, chèvres, moutons…sont invités à cet effet, à s’installer à 30 km en dehors de la ville, précise le communiqué avant d’ajouter que les éleveurs ont jusqu’à 30 jours pour s’exécuter. << Passer ce délai, la mairie procédera à la saisie des bétails se trouvant dans les périmètres urbains >>, souligne-t-il.
Dans le deuxième document, le Maire de la ville demande aux propriétaires des chèvres et des moutons de les faire sortir en dehors de ville et les chiens doivent être maintenus à l’intérieur des maisons. << Le non respect des termes de ces communiqués dit-il , la mairie sera dans l’obligation de prendre des mesures qui s’imposent >>.
Les maires des communes d’arrondissement, le commandant de la légion n°10, le Commissaire Central de la police nationale et le Directeur de la police municipale sont invités à faire exécuter les termes desdits communiqués, conclu les communiqués.

C’est pour la énième fois que la mairie de N’Djamena revient sur cette décision mais les contrevenants ne sont guère sanctionnés ou interpellés. Cette fois-ci, la décision serait-elle applicable?

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici